Tag Archives: stage

Petites festivités [mardi tout doux #17]

25 Juin

Vendredi, j’ai pu retourner dans la crèche où j’ai effectué mon stage de fin de formation d’EJE (étalé sur 10 mois et terminé début avril). Que j’étais heureuse de retrouver  les p’tits bouts!

L’équipe ne leur avait pas dit, du coup quand je suis arrivée à 11h30 pour les rejoindre au moment du repas, j’ai senti un petit moment de flottement.

Des sourires malicieux mais distants ou timides. Des petites têtes dont le regard bloquent sur moi et semblent dire « mais..tiens, je la connais celle là! comment elle s’appelle déjà? » Il faut dire que c’est un peu le défilé de stagiaires dans la strucure.. Et le petit Noé a décrit d’un ton tout calme: « oh! Anna est revenue! » Gabriel, fixant ma guitare, se met à entonner « A Ram Sam Sam….!!! » et éclate de rire.

Ouf! même les « moyens » (entre 1 et 2 ans) m’ont reconnu, et après les cinq minutes de retrouvailles, me parlent comme si j’étais partie la veille.

Ce jour là, c’était pique-nique party, les enfants avaient préparé avec mes collègues des brochettes salées et des brochettes de fruits, dans le cadre de la semaine de la Fraîch’attitude comme en parle Cubes et Petits Pois ici. Evidemment, le thème a été en vogue toute la semaine à la crèche mais je n’ai donc pas vu les autres ateliers.

On a passé un moment très sympa dehors, car c’était la fête de la musique donc j’accompagnais quelques comptines à la guitare et chantait à deux voix avec une collègue, en toute modestie c’était sublime 🙂 On a poursuivi dans le dortoir pour l’endormissement des grands avec des berceuses, je crois qu’ils ont bien aimé ce moment.

J’ai passé la fin d’après-midi dans la section des petits-moyens car l’EJE s’y trouvait. Elle était ma référente de stage et nous avons échangé sur mes épreuves du diplôme (je t’en parle demain), sur ma recherche d’emploi, mes entretiens…

Bref, toute la Maison de l’Enfance m’a accueillie à bras ouverts, et j’en étais très heureuse. J’ai bien glissé à ma référente qu’elle pouvait se lançait quand elle voulait pour le p’tit troisième, j’adorerais pouvoir faire un remplacement dans cette structure. 😉 Elle a ri mais avec sa maison en construction, ce n’est pas prévu à court terme…!

Ces petites festivités-retrouvailles, c’était ma douceur de la semaine dernière!

Image-1-copie-20.png

Retrouve d’autres douceurs chez Maman@home!

mardi, j’ai vidé mon casier…

5 Avr

Mardi, c’était mon dernier jour de stage à la crèche, après 28 semaines réparties sur 10 mois, passées auprès des enfants et de leurs familles, et parmi les collègues.

Difficile d’expliquer aux enfants que c’est mon dernier jour, j’ai l’impression qu’ils ne réalisent pas vraiment, pour ceux qui ont mis des mots là dessus, je pars mais je reviens dans longtemps, un peu comme si je prenais des vacances!

Il y avait une réunion d’équipe le soir et j’ai pu faire un pot de départ, qui s’est avéré riche en émotions! Les collègues ont missionné l’une des leurs pour m’acheter un cadeau, et j’ai été très surprise qu’elle tombe aussi juste, je suis ravie! (j’te montre ça très vite!)

Moi j’avais profité du lundi férié pour dégainer ma toque de cuisinière, et j’avais préparé des cannelés en moulte quantité, et des muffins au chocolat. Me doutant qu’à cette heure là du salé serait fort apprécié, j’ai fait des roulés de jambon avec du boursin, des carottes à « tremper » dans une sauce ciboulette/moutarde/fromage blanc, et un p’tit paquet de Curly pour un clin d’oeil à la directrice qui en raffole. Côté boisson, j’avais amené deux bouteilles de jus de fruits bio, et de la clairette de Die « tradition » qui est assez sucrée, parfois comme apéro pour les femmes que nous sommes 🙂 On a sifflé la clairette et même pas ouvert les jus de fruits ^^

Je leur avais aussi réservé une petite surprise: j’avais commandé un aimant personnalisé sur la boutique d’Emma appelée aussi l’Encre Violette pour chacune de mes collègues, « Merci Prénom« , avec un petit motif différent: converse, tong, guitare, cerise, lavande, guirlande de fanions, moulin à vent, bateau en origami, cupcake..avec un petit mot qui expliquait pourquoi tel motif (souvent un clin d’oeil à quelque chose que l’on a partagé) et dans lequel je remercie ma collègue, pour ce qu’elle m’a apporté. Je crois qu’elles ont été très touchées que je leur fasse cette petite attention!

Les discours, ce n’est pas mon fort, mais j’ai réussi à improviser un p’tit truc avant de pleurnicher à cause de l’émotion. Et ça a été communicatif car plusieurs des collègues avaient la larme à l’oeil! 10 mois, c’est pas rien quand même, surtout dans un boulot où le relationnel est hyper important!

Et le coup de massue, je crois, a été de vider mon casier. Mon espace personnel dans cet établissement collectif.

casier travail

Mon casier, mon espace symbolique.

Récupérer la marionnette loup et renard qui dormaient là tous les soirs.

Recenser tous les livres de littérature de jeunesse m’appartenant, disséminés dans toute la crèche au cours des mois.

Replier ma tenue de rechange pour parer aux mini vomitos et diarrhées redoutables.

Ramener tout mon nécessaire de survie: déo, mouchoirs, serviettes hygiéniques, biscuits…

Bref, j’ai vidé mon casier…

mes p’tits bonheurs de la semaine #9

31 Mar

Encore une semaine passée très vite! Mes p’tits bonheurs ont été de:

flâner et faire les boutiques avec Mam, revenir avec quelques achats bien sympa!

finir l’exposition à la crèche: la directrice m’a lancé ça, un peu comme un défi pour cette fin de stage. J’ai exposé toutes les toiles collectives des petits artistes, créées lors d’ateliers avec une intervenante en janvier et février. ça a été folklorique pour trouver les bons murs, pas porteurs, afin de pouvoir y planter des punaises… Planter droit, des toiles lourdes sur le mur, en étant seul. Les enfants m’ont vu perchée sur mon escabeau dans le couloir toute la semaine, et pim, et pam, et ouille, et merde flûte, zut, prune quand ça ne marchait pas comme je voulais!!! Les gamins me prennent maintenant pour Mac Gyver et sont émerveillés de dire à leurs parents que je bricole ^^

J’ai aussi fait un panneau photo pour chacun des 8 ateliers. Sélectionner les photos m’a pris énormément de temps, afin de veiller à ce que chaque enfant apparaisse régulièrement, avec des photos variées, pas trop floues… Puis se casser la tête à disposer ça de façon esthétique, je me suis un peu compliqué la vie c’est vrai, mais le résultat en valait la peine: mes titres sont magnifiques (en toute modestie!) écrits aux feutres Posca, dans une jolie police, vestige de mon intérêt d’adolescente pour la calligraphie. Les photos bien légendées en lien avec les propositions poétiques de l’intervenante artiste, et bien compréhensibles pour ceux qui n’ont pas vu l’activité. J’ai aussi intégré sur mes panneaux un peu de masking tape, et je crois que j’ai lancé une nouvelle mode à la crèche ^^ Enfin, j’ai punaisé sur les murs tous les vêtements maculés de peinture/terre…dont se sont servis les enfants pour ces 8 ateliers. Chaque famille était ravie de retrouver la « silhouette » de son enfants sur les murs!

Les parents étaient émerveillés, les enfants et les collègues aussi! Bref, je finis en beauté 🙂

Il ne me reste plus que le sacro- saint avis de la directrice à avoir, puisqu’elle était en congé cette semaine et me dira tout ça mardi, pour mon dernier jour de stage… (Sniiiiiiif!! Déjàààààà!!)

revoir des copains d’enfance de Chéri, pas vus depuis le réveillon. Aller boire quelques verres dans un bar complètement refait à neuf, et où il y avait de l’ambiance dis donc! Bon, on s’est un peu sentis vieux… Après quelques cocktails, on était presque chauds pour aller en boîte comme au bon vieux temps, mais finalement on s’est dégonflés et on a juste fait la fermeture du bar ^^ Aaaaaah… C’est plus c’que c’était!

se rendre compte qu’on est les deux derniers couples de la bande à ne pas avoir d’enfant…et à pouvoir faire une grasse mat’ le lendemain! (le bonheur, c’est juste la grasse mat’ hein, parce qu’en vrai la maternité ça me travaille+++)

fêter Pâques en famille: d’abord de façon pieuse, parce que n’oublions quand même pas pourquoi on a un lundi férié hein, ce n’est pas parce que c’est le 1er avril comme j’ai pu l’entendre de la bouche d’ados à un arrêt de bus (sans être croyant, comment est-ce possible d’être inculte à ce point en matière de religion?!!!) Chéri et moi avons fait notre « bonne action », on est allés à la messe avec sa famille. Le réveil a été de dernière minute étant donné l’heure tardive de notre coucher, l’heure en moins dans la nuit, toussa… Mais après, récompense gustative au dessert!!!

dessert Pâques

Premières fraises de l’année, from France of course,
tuiles du pâtissier, boule de sorbet fraise maison… (si, si, regarde bien: c’est rose pâle, en haut à gauche,
derrière la chantilly, maison elle aussi)

Et encore, tu n’as pas vu toute la poiscaille en chocolat 🙂

Les autres p’tits bonheurs sont chez Maman Bavarde

mes p’tits bonheurs de la semaine #8

24 Mar

retrouver les copines pour une semaine de formation.

être rassurée pour l’écrit du diplôme d’état, j’ai eu 18/20 à l’une des épreuves du diplôme blanc! Hâte de connaître la note du 2ème écrit…

passer mon premier entretien professionnel pour un poste d’EJE. Faire face à tout de même 5 personnes quand même! Gérer son stress comme une chef et ne pas se reconnaître. Merci Gelsenium, Sédatif PC et Rescue! (Bon, pour le fond des choses, il faudra travailler ça quand même pour les prochains entretiens) J’aurais aimé écrire un billet rien que pour cet entretien, mais franchement, je n’ai pas le temps…, j’ai un mémoire à rendre dans 6 semaines Aaaargh!!

recevoir un coup de fil de ma tutrice de stage, pour prendre des nouvelles du-dit entretien. Et papoter pendant un certain temps comme de grandes copines, ça m’a vraiment fait plaisir!

terminer et valider ma formation de secourisme (PSC1). Me voilà plus rassurée pour mon entrée dans la vie professionnelle, parce que mon AFPS datait quand même de 12 ans!

rendre une visite surprise à ma mamie, pas vue depuis Noël, et me promettre de le faire plus souvent, car je crois qu’elle en était toute émue/surprise/heureuse.

passer tout le samedi avec Mam’s, papoter entre filles sans avoir l’impression d’ennuyer Chéri, (re)faire la recette de tarte au citron d’Alice que Mam’s voulait goûter, se féliciter de cette belle réussite gustative!

se réjouir que le « Ti Frère » (1,92m!) de Chéri annonce enfin à sa famille qu’il a une copine (héhé, moi je le savais via FB… Meuh non, je l’espionne pas… Je l’ai su, c’est tout! Et j’étais impatiente d’en savoir mieux!) Bon, en vrai, il l’a présentée à ses parents la semaine dernière, donc les frères et soeurs, et beau frère et belle soeur (moi!), on est un peu jaloux de la cachotterie, et on est impatients de la connaître!

– fêter l’anniv’ de ma belle-soeur, et à cette occasion pouvoir pouponner la Pimprenelle qui a bientôt 8 mois (déjà!)

ptits-bonheurs-logo3

Retrouve les autres p’tits bonheurs de la semaine chez Maman Bavarde

mes p’tits bonheurs de la semaine #7

10 Mar

passer toute la semaine dans le groupe des bébés ou au bureau pour l’administratif. (d’habitude je partage ma semaine entre les « grands » et les bébés). Travailler avec les bébés, c’est moins de fatigue nerveuse (j’vous dis pas les grands, c’est usant de négocier à longueur de journée dans cette période d’opposition où même les plus « gentils », nous ne les reconnaissons plus en ce moment). C’est plus de fatigue physique, attention au dos!!, il faut adopter des positions ergonomiques!! C’est aussi retrouver les gazouillis, les areuh, les premiers quatre-pattes, les premiers pas, les premières « conversations »! J’adoooooore 🙂 Comme je suis restée toute la semaine dans ce groupe là, j’ai pu faire le suivi de la plus petite de la crèche, à peine 4 mois mais un gabarit de souricette de 2 mois, c’est trognon! (oui, je suis en mode gaga, mais professionnelle rassurez vous!)

distribuer les questionnaires aux parents pour mon recueil de données pour mon mémoire. Etre ravie que certains soient d’emblée très contents de pouvoir m’aider « on sait ce que c’est, on est passés par là! » même si d’autres au contraire me répondent avec une mine gênée, genre je vais pas remplir votre questionnaire car je m’en fous/je n’aurai pas le temps/je l’aurai perdu avant de l’avoir rempli/ça a l’air long/compliqué… mais le prennent poliment quand même.

échanger avec des parents sur mon stage, et les voir étonnés et déçus qu’il ne me reste plus que 2 semaines et demi sur ces 28 semaines passées auprès d’eux, étalées sur 10 mois… « on pensait vous garder avec nous jusqu’à la fin de l’année! »

suivre la première séance de la formation de secourisme (PSC1). J’avais déjà l’AFPS, mais c’était il y a 12 ans… (hum hum…) Cela faisait un moment que je voulais me « recycler », mais étant atteinte d’une procrastinatite aigüe, je le repoussais sans cesse… Et puis, forcée de constater que je me rapproche dangereusement du monde du travail « pour de vrai », bientôt ce sera fini le statut de stagiaire! Alors je me suis prise en main, et j’avoue que le premier emploi auquel j’ai postulé exige un diplôme de secourisme de moins de 5 ans (et je trouve cela bien normal!) alors cela m’a boostée à le faire au plus vite!

prendre la parole en réunion sans bégayer. ça peut paraître évidant à ce stade de ma formation, mais c’est un détail important pour moi. Je suis assez à l’aise avec l’équipe mais c’est vrai que je crains encore la directrice, et aussi le regard de l’EJE, ma référente de stage, qui scrute mais dit rarement ce qu’elle pense et c’est dérangeant (et je lui en ai fait part, mais bon c’est comme ça depuis 9 mois… j’ai fini par m’y habituer mais je trouve quand même cela désagréable)

sourire de l’attitude de la directrice extrêmement bienveillante depuis que je lui ai parlé de mon entretien à venir. Elle se prend un peu pour ma coach, mais au fond ça me sert alors j’en profite hein! Vendredi matin, elle m’a félicité pour ma prise de parole en réunion jeudi soir (j’ai participé avec elle à l’animation de la réunion) mais m’a dit: « pour ton entretien, ne met pas de décolleté, le stress te fait apparaitre plein de plaques rouges sur le torse!!! » Bon le décolleté c’était un col bateau donc rien de choking ^^ mais en gros elle me conseille d’y aller avec un haut qui monte haut (c’est le cas de le dire). C’est intéressant qu’elle m’ait signalé ça, car j’ai toujours pensé que je piquais un fard avec le stress, car une grosse bouffée de chaleur aux joues et à la tête et je pensais devenir rouge comme une tomate. Elle m’a dit que non, enfin normal quoi, que c’était vraiment des plaques sur le bas du cou (ou haut du torse, comme tu veux!)

aller voir un chouette spectacle: la soeur de Chéri a offert à Noël, aux femmes de la famille, des places pour découvrir le groupe zOrozora: 3 jeunes originaires de Montpellier: une clarinettiste, un violoniste et un guitariste. Ils se définissent comme des musiciens classiques, pour un « concert pas classique », titre de leur dernier spectacle. 3 jeunes qui jouent superbement bien, et qui ne se prennent pas au sérieux. C’était à mi-chemin entre le théâtre et un concert de musique, bref une belle soirée entre filles!

zorozorajpg-6474-824a7

Et toi, tes p’tits bonheurs de la semaine?

Retrouve les autres p’tits bonheurs de la semaine chez Maman Bavarde

ptits-bonheurs-logo3

les p’tits bonheurs #6

24 Fév

Mes p’tits bonheurs de la semaine:

fêter le carnaval avec les loupiots de la crèche. Déguisée avec un sombrero, un chemise de « babosse » à rayures, et un moustache collante de mexicain. (qui m’a « épilée » sous le nez lorsque je l’ai enlevée, aïe). On a chanté, dansé avec les bambinos de la crèche, et ceux du relais venus avec les assistantes maternelles, dans la grande salle de motricité. Ensuite, la chaîne a embrayé sur un autre CD, celui laissé par les animateurs du périscolaire: c’était de la « dance boom boom » et musiques du genre celles qui passent sur NRJ, Fun Radio et compagnie. Les enfants nous ont regardé l’air surpris, l’éducatrice a dit en blaguant « oh ça va, on le sait que vous écoutez tous ça dans la voiture! » et tout le monde s’est mis à danser sur le dancefloor, ça faisait vraiment festif, sortant de l’ordinaire. N’empêche, pas mal d’enfants ont vraiment le sens du rythme, et c’était trop choupi!

apprendre la naissance du bébé d’une collègue de la crèche et aimer son prénom.

aller chez le coiffeur vendredi, j’ai testé un nouveau salon. Ils m’ont pris avec 20 minutes de retard mais la coiffeuse m’a fait un super massage du cuir chevelu, ça a duré 15 minutes montre en main et vraiment, VRAIMENT, c’était supra relaxant et j’en avais bien besoin après cette semaine éreintante. Maintenant j’ai le front qui me chatouille il faut que je me réhabitue. Bref, j’ai une frange!

– Ma zone d’académie est en vacances pour deux semaines. Moi j’ai la chance d’en avoir une, c’est déjà pas mal, même si elles ne vont pas être reposantes car j’ai plein de choses à régler administrativement parlant (ô joie) et surtout le dossier de mon projet qui doit être terminé pour le 18 mars, et mon mémoire à avancer (Ampoule rouge qui clignote, URGENCE!!!) car dans 2 mois il doit être plié aussi… Argh!!! Mais sinon c’est quand même bien, hein, d’avoir des vacances 🙂

tester la recette d’Alice « variations au citron », et être vraiment fière de moi parce que la cuisine, ce n’est pas du tout mon truc (sauf quand il s’agit de tester des sucreries me souffle Chéri dans l’oreillette)

Retrouve les autres p’tits bonheurs chez Maman Bavarde

ptits-bonheurs-logo3

en vrac #5

13 Fév

Quelques news, en vrac…

« regroupement » en formation à Lyon de deux semaines, intenses mais qui sont passées en un éclair. Et pourtant, à mon retour en stage à la crèche lundi, j’ai l’impression d’avoir raté plein de choses… La petite J. a perdu sa maman :(, le petit I. n’a plus une démarche hésitante de trotteur débutant et court de partout, le papa de A. qui est militaire est parti pour une mission de 5 mois en Afrique et son petit n’est pas reconnaissable et nous en fait voir de toutes les couleurs (mais je peux le comprendre, lui qui est si fusionnel avec son papa), de nouvelles petites têtes ont fait leur adaptation à la crèche, deux collègues ont faibli et sont en arrêt, quelques conflits entre collègues ont ponctué les conversations… bref, tout ce petit monde continue de tourner sans moi!

les enfants à la crèche étaient particulièrement excités ces deux jours, et malgré l’absence des 2 collègues en arrêt, nous étions largement dans les clous côté encadrement car pas mal de petits bouts sont malades aussi. Et pourtant, ils nous ont achevées! Très franchement j’étais sur les rotules hier soir… Et ce nouveau rythme au niveau de mes horaires depuis janvier est fort appréciable puisque je travaille sur 4 jours avec mon mercredi libéré, qui me coupe la semaine et me permet de glander bosser sur mon projet et mon mémoire. (plus que ces deux dossiers à rendre, yes!)

– ma référente de stage est ravie de la place que j’ai prise dans l’équipe, bon ce qui est dommage c’est que début avril c’est (déjà) fini. Sur les 28 semaines de stage, il ne me reste que 5 semaines… Snif 😦

je connais la date de mes épreuves finales du diplôme: les deux oraux début juin, et mon dernier écrit le 18 juin. Youhou!!! Verdict le 4 juillet!!!

Chéri veut que je commence dès maintenant à postuler. Mais je trouve trop bizarre de faire des lettres de motivation pour un poste que je sais que je n’aurai pas étant donné que je n’ai pas encore le diplôme en poche. « Au moins, ils ont ton CV dans leurs contacts, et tu n’as pas envoyé ta lettre en candidature libre. Tu as des éléments pour écrire ta lettre, d’après le profil recherché » me dit Chéri. Oui mais voilà, je ne sais pas me vendre, et pour l’instant ma lettre est en mode brouillon et digne d’une collégienne… Affaire à suivre (mais rapidement, car il faut postuler avant le 22)

j’ai récupéré ma Teufteuf qui démarre au quart de tour désormais, en ayant tout de même été délestée de quelques centaines d’euros mais la voiture a encore de beaux jours devant elle. Le garagiste m’a dit en souriant: « avant de vous rendre les clés, je peux vous donner un cours de starter? Montrez moi comment vous démarrez votre voiture… » Ahem… Femme au volant, … femme au volant! Il semblerait que depuis 4 ans que je roule avec mon tagazou, je n’utilisais pas correctement le starter (oui, ça existe encore…!)

Vendredi on s’est fait un petit restau pour nos ♥ 7 ans ♥, le tiramisu était plutôt bon mais ne valait pas celui de l’italien qu’on avait goûté à Paris. C’était quand même un doux moment passé après ces deux semaines chacun de notre côté! Tandis que demain, pour la Saint Valentin… Môssieu va au foot, mais je m’en fiche, j’aurais une soirée tranquillou sur le PC, qui ne sera pas ponctuée de « mais arrête de perdre ton temps à ça! » ou « t’en a pas marre de lire des blogs? »

A vous les studios.

la première neige [mardi tout doux #15]

15 Jan

Cette nuit et comme beaucoup d’endroits en France, il a neigé! Certains département ont plus l’habitude que d’autre. En bonne altilgérienne de souche, j’ai déjà mes pneus neiges, et le verglas ne m’a pas fait peur ce matin (les autres conducteurs si, par contre!)

Ici dans la Drôme, ils ont connu la neige bien sûr mais tout le monde n’est pas équipé pour l’affronter!

Avec les « grands » de la crèche, nous sommes sortis dans le jardin cet après-midi, les équipant le plus possible. La plupart des parents avaient mis des gants et/ou des bottes à leurs enfants, et quelque uns ont même pensé à la combi ou salopette de ski.

Nous avons vraiment eu de la chance en sortant LA demi heure où il faisait très beau et même bon (la supra frileuse que je suis n’a même pas mis son bonnet, alors que depuis 2 mois je l’avais toujours quand nous allions dehors). J’ai réussi à prendre pas mal de clichés (et pas mal de ratés aussi!) avec l’appareil de la crèche. La construction du bonhomme de neige, les batailles de boules entre adultes, les enfants découvrant/se roulant dans la neige… ça fera des souvenirs tout doux de la première neige de l’année!

Mais j’ai aussi pensé à immortaliser l’envers du décor: le déshabillage des 15 bambins trempés, la course aux affaires de rechange, la constitution de tenues rocambolesques avec des habits de secours de la crèche pour ceux qui n’avaient pas d’affaire de rechange… ou encore les bonnets, vestes, écharpes, gants, bottes complètement mélangés au milieu du couloir. Je crois que si un parent était arrivé à ce moment là, il aurait pris peur en voyant le chantier!!

Mardi tout doux original

Retrouve les autres participations chez Maman@home

ma première semaine en 2013 [les p’tits bonheurs #4]

6 Jan

Mardi, c’était le premier de l’an. Couchés à 5h, Chéri et moi avons émergé à 11h30 et profité de cette dernière journée en famille avant la reprise.

Mercredi, Chéri rattaquait le boulot. Moi j’avais encore une journée de repos, et je l’ai gâchée en errant tel un zombie dans l’appartement, ne fichant rien à part 3 lessives. Après, j’ai culpabilisé « je ne veux pas commencer l’année comme ça! », j’ai bougé mes fesses en toute fin de journée, et enfourché un vélo pour poster le loyer, et déposer les chèques offerts par le(s) Père(s) Noël dans nos banques respectives. Le mistral m’a complètement glacée, mais quel bonheur de retrouver ensuite la chaleur de notre appartement,  avec mon homme dedans, tout juste arrivé avant moi!

Jeudi, réveil difficile pour nous 2. Chéri a failli s’oublier, et moi j’avais la chance d’être « du soir » pour cette fin de semaine, et de ne commencer qu’à 10h. Ma rentrée a été très sympa, j’étais contente de retrouver les collègues et les enfants de la crèche, et c’était réciproque, même avec ma référente de stage qui a sûrement pris la résolution de (re)partir sur de bonnes bases avec moi.

Vendredi, je n’étais pas auprès des enfants mais dans le bureau avec ma référente et la directrice, à travailler sur le projet pédagogique de la structure. Ces échanges plus particuliers avec elles me donnent, encore une fois, le sentiment d’un « rapprochement » et me font envisager la suite de mon stage (il ne reste que 8 semaines) plus sereinement.

Samedi, j’aurais pu/dû me mettre au rangement…

dessin de Jack Koch

dessin de Jack Koch

Il en a été tout autrement puisque nous sommes allés skier pour la première fois de la saison. Nous avions peur d’un temps pas terrible, mais une fois sur les hauteurs de Villard de Lans, on avait un ciel bleu magnifique et on voyait les gros nuages en dessous de nous. J’ai toujours l’impression d’être au paradis dans ces cas là. Un bonheur que l’on a hâte de pouvoir renouveler!

Dimanche, une journée farniente. Un peu de repassage devant une série, un peu de glandouille devant le PC, un peu sieste avec mon homme (hi hi hi!!!), un peu de cuisine, un peu d’éparpillement… Une journée que l’on n’a pas vu passer, à pourtant presque ne rien faire, mais ça fait tellement de bien! J’ai trainé en pyjama jusqu’à 16h, ça ne m’arrive jamais!!

Retrouve les autres p’tits bonheurs chez Maman Bavarde

ptits-bonheurs-logo3

petite main, tu m’émeus

12 Oct

à ceux qui me suivent de loin, je rappelle que je suis en stage en crèche pour une longue durée puisque c’est le dernier de ma formation et dit « à responsabilité ».

Il y a deux sections, celle des plus grands, et celle des moyens et bébés. J’alterne une semaine sur 2, et cette semaine j’étais chez les bébés.

J’ignore si un jour je me lasserai de ces moments passés auprès d’eux, mais pour l’instant je suis fascinée.

Fascinée par ces petites mains qui agrippent mon doigt pour ne plus vouloir le lâcher avant d’être bien rassuré.

Fascinée par ces efforts faits pour attraper un objet convoité: coloré, bruyant, nouveau, qui roule… ou tout à la fois

Fascinée par les échanges entre bébés, toute cette communication pas forcément verbale. Hier par exemple, deux bébés allongés dans un coin cocoon. Ils ont atteint l’étape, dans leur développement, où ils commencent à se tourner ventre/ dos/ ventre/dos… et de ce fait, se sont rapprochés. Je les observais…et j’étais toute attendrie/amusée de voir le petit J. découvrir de sa petite main boudinée le visage de M., qui scrutais sagement ses mouvements la bouche ouverte… Petit J. a alors enfourné son doigt dans la bouche de M. qui l’a tété goulument un certain temps!

Fascinée par le petit I. qui fait des moulinets avec ses mains quand je chante une comptine, même si ce ne sont pas les marionnettes!

Fascinée par les petites mains des bébés que je porte qui s’amusent avec mes colliers souvent colorés ou aux formes intrigantes, et qui font un son amusant quand on les secoue…

Bref, ils en font des choses ces bébés, avec leurs petites mains!!

Comment ça on est vendredi? 🙂

Retrouve les autres participations chez Macyma et Sysy in the City