Tag Archives: musique

Quelques notes de violon [mardi tout doux]

25 Mar

Depuis une dizaine d’années, je me dis que ça serait chouette de jouer du violon, un bel instrument avec lequel on peut jouer des styles très différents, et plus movible que le piano (que j’ai pratiqué 8 ans étant enfant-ado). Et puis je n’ai jamais concrétisé cette idée, parce que le violon est un instrument difficile à apprendre, que je n’étais pas sûre de me discipliner à le travailler régulièrement à l’âge adulte.

Je m’étais donc tournée vers la guitare. Après le lycée j’ai fait une année de guitare classique, puis le temps, l’envie… m’ont manqué. L’année dernière, je me suis inscrite dans une MJC pour renouer avec la guitare, mais finalement ça ne me correspondait pas vraiment. Nous étions un groupe de 6, jouions de la variété et ça ne m’a pas botté plus que ça. Depuis, je gratouille les accords dans mon coin, essaie de maîtriser les accords les plus courants afin d’accompagner les chansons enfantines avec mes livrets « Enfance et Musique ». Sur mon précédent poste, je travaillais en micro-crèche, donc j’ai osé la sortir avec le petit groupe d’enfants. Dans mon poste actuel, c’est un groupe de 25 dans une seule pièce, pour l’instant je ne me sens pas encore de l’amener, mais je vais me lancer demain car une collègue d’une autre crèche souhaiterait que je lui montrer quelques petites choses en guitare (elle aussi en a une qui prend la poussière ^^)

La semaine dernière, j’ai couru avec deux collègues du service petite enfance de ma commune, et l’un d’eux fait du violon depuis plus de 25 ans (je vais lui donner un surnom de blog, Limsé, parce que j’en reparlerai sûrement dans d’autres billets!). L’année dernière encore, il donnait des cours de violon en école de musique en plus de son boulot (qui n’a rien de musical). C’est un passionné qui ne demande qu’à partager. Et au fil de la discussion, il m’a proposé d’avoir des petits temps d’approche du violon (pour ne pas dire des cours, car ce serait bénévole, et fonction de nos emplois du temps respectifs). J’ai dit tout de suite oui!! Nous allons donc commencer en avril. Il a un deuxième violon qu’il pourra me prêter pour m’éviter d’en louer un.

image tirée de ce site: http://www.klikobil-shop.fr Certainement une mine d'or pour les fans de Playmo comme moi ^^

image tirée de ce site: http://www.klikobil-shop.fr
Certainement une mine d’or pour les fans de Playmo comme moi ^^

Samedi soir, j’ai embarqué Chéri pour aller voir au théâtre l’Ensemble Orchestral Confluences, qui rassemble des instrumentistes de haut niveau de Drôme et d’Ardèche, mais aussi du Rhône et d’Isère, tous désireux de promouvoir le répertoire symphonique sur leurs territoires. Evidemment ce n’est pas le niveau que je vise, mais c’était un doux moment que cette soirée en amoureux au théâtre de la ville. Très sympa aussi de voir Marc dans un autre contexte!

J’ai hâte de pouvoir jouer quelques notes de violon, même si savoir tenir l’instrument correctement et manier l’archer est déjà un travail de plusieurs mois. Qui a dit qu’on ne pouvait pas apprendre à 28 ans? 😉 Ce n’est pas un rêve fou, mais un rêve tout doux!

Retrouve d’autres douceurs chez Maman@home

Publicités

Petites festivités [mardi tout doux #17]

25 Juin

Vendredi, j’ai pu retourner dans la crèche où j’ai effectué mon stage de fin de formation d’EJE (étalé sur 10 mois et terminé début avril). Que j’étais heureuse de retrouver  les p’tits bouts!

L’équipe ne leur avait pas dit, du coup quand je suis arrivée à 11h30 pour les rejoindre au moment du repas, j’ai senti un petit moment de flottement.

Des sourires malicieux mais distants ou timides. Des petites têtes dont le regard bloquent sur moi et semblent dire « mais..tiens, je la connais celle là! comment elle s’appelle déjà? » Il faut dire que c’est un peu le défilé de stagiaires dans la strucure.. Et le petit Noé a décrit d’un ton tout calme: « oh! Anna est revenue! » Gabriel, fixant ma guitare, se met à entonner « A Ram Sam Sam….!!! » et éclate de rire.

Ouf! même les « moyens » (entre 1 et 2 ans) m’ont reconnu, et après les cinq minutes de retrouvailles, me parlent comme si j’étais partie la veille.

Ce jour là, c’était pique-nique party, les enfants avaient préparé avec mes collègues des brochettes salées et des brochettes de fruits, dans le cadre de la semaine de la Fraîch’attitude comme en parle Cubes et Petits Pois ici. Evidemment, le thème a été en vogue toute la semaine à la crèche mais je n’ai donc pas vu les autres ateliers.

On a passé un moment très sympa dehors, car c’était la fête de la musique donc j’accompagnais quelques comptines à la guitare et chantait à deux voix avec une collègue, en toute modestie c’était sublime 🙂 On a poursuivi dans le dortoir pour l’endormissement des grands avec des berceuses, je crois qu’ils ont bien aimé ce moment.

J’ai passé la fin d’après-midi dans la section des petits-moyens car l’EJE s’y trouvait. Elle était ma référente de stage et nous avons échangé sur mes épreuves du diplôme (je t’en parle demain), sur ma recherche d’emploi, mes entretiens…

Bref, toute la Maison de l’Enfance m’a accueillie à bras ouverts, et j’en étais très heureuse. J’ai bien glissé à ma référente qu’elle pouvait se lançait quand elle voulait pour le p’tit troisième, j’adorerais pouvoir faire un remplacement dans cette structure. 😉 Elle a ri mais avec sa maison en construction, ce n’est pas prévu à court terme…!

Ces petites festivités-retrouvailles, c’était ma douceur de la semaine dernière!

Image-1-copie-20.png

Retrouve d’autres douceurs chez Maman@home!

mes p’tits bonheurs de la semaine #7

10 Mar

passer toute la semaine dans le groupe des bébés ou au bureau pour l’administratif. (d’habitude je partage ma semaine entre les « grands » et les bébés). Travailler avec les bébés, c’est moins de fatigue nerveuse (j’vous dis pas les grands, c’est usant de négocier à longueur de journée dans cette période d’opposition où même les plus « gentils », nous ne les reconnaissons plus en ce moment). C’est plus de fatigue physique, attention au dos!!, il faut adopter des positions ergonomiques!! C’est aussi retrouver les gazouillis, les areuh, les premiers quatre-pattes, les premiers pas, les premières « conversations »! J’adoooooore 🙂 Comme je suis restée toute la semaine dans ce groupe là, j’ai pu faire le suivi de la plus petite de la crèche, à peine 4 mois mais un gabarit de souricette de 2 mois, c’est trognon! (oui, je suis en mode gaga, mais professionnelle rassurez vous!)

distribuer les questionnaires aux parents pour mon recueil de données pour mon mémoire. Etre ravie que certains soient d’emblée très contents de pouvoir m’aider « on sait ce que c’est, on est passés par là! » même si d’autres au contraire me répondent avec une mine gênée, genre je vais pas remplir votre questionnaire car je m’en fous/je n’aurai pas le temps/je l’aurai perdu avant de l’avoir rempli/ça a l’air long/compliqué… mais le prennent poliment quand même.

échanger avec des parents sur mon stage, et les voir étonnés et déçus qu’il ne me reste plus que 2 semaines et demi sur ces 28 semaines passées auprès d’eux, étalées sur 10 mois… « on pensait vous garder avec nous jusqu’à la fin de l’année! »

suivre la première séance de la formation de secourisme (PSC1). J’avais déjà l’AFPS, mais c’était il y a 12 ans… (hum hum…) Cela faisait un moment que je voulais me « recycler », mais étant atteinte d’une procrastinatite aigüe, je le repoussais sans cesse… Et puis, forcée de constater que je me rapproche dangereusement du monde du travail « pour de vrai », bientôt ce sera fini le statut de stagiaire! Alors je me suis prise en main, et j’avoue que le premier emploi auquel j’ai postulé exige un diplôme de secourisme de moins de 5 ans (et je trouve cela bien normal!) alors cela m’a boostée à le faire au plus vite!

prendre la parole en réunion sans bégayer. ça peut paraître évidant à ce stade de ma formation, mais c’est un détail important pour moi. Je suis assez à l’aise avec l’équipe mais c’est vrai que je crains encore la directrice, et aussi le regard de l’EJE, ma référente de stage, qui scrute mais dit rarement ce qu’elle pense et c’est dérangeant (et je lui en ai fait part, mais bon c’est comme ça depuis 9 mois… j’ai fini par m’y habituer mais je trouve quand même cela désagréable)

sourire de l’attitude de la directrice extrêmement bienveillante depuis que je lui ai parlé de mon entretien à venir. Elle se prend un peu pour ma coach, mais au fond ça me sert alors j’en profite hein! Vendredi matin, elle m’a félicité pour ma prise de parole en réunion jeudi soir (j’ai participé avec elle à l’animation de la réunion) mais m’a dit: « pour ton entretien, ne met pas de décolleté, le stress te fait apparaitre plein de plaques rouges sur le torse!!! » Bon le décolleté c’était un col bateau donc rien de choking ^^ mais en gros elle me conseille d’y aller avec un haut qui monte haut (c’est le cas de le dire). C’est intéressant qu’elle m’ait signalé ça, car j’ai toujours pensé que je piquais un fard avec le stress, car une grosse bouffée de chaleur aux joues et à la tête et je pensais devenir rouge comme une tomate. Elle m’a dit que non, enfin normal quoi, que c’était vraiment des plaques sur le bas du cou (ou haut du torse, comme tu veux!)

aller voir un chouette spectacle: la soeur de Chéri a offert à Noël, aux femmes de la famille, des places pour découvrir le groupe zOrozora: 3 jeunes originaires de Montpellier: une clarinettiste, un violoniste et un guitariste. Ils se définissent comme des musiciens classiques, pour un « concert pas classique », titre de leur dernier spectacle. 3 jeunes qui jouent superbement bien, et qui ne se prennent pas au sérieux. C’était à mi-chemin entre le théâtre et un concert de musique, bref une belle soirée entre filles!

zorozorajpg-6474-824a7

Et toi, tes p’tits bonheurs de la semaine?

Retrouve les autres p’tits bonheurs de la semaine chez Maman Bavarde

ptits-bonheurs-logo3

quelle(s) activité(s) cette année?

8 Sep

Aujourd’hui, je suis allée au forum des associations à Valence. Déjà pour voir quelles associations existent dans la ville de manière générale, et surtout pour m’aider à choisir un hobby.

L’année dernière, j’avais fait partie d’une chorale de jeunes (de 18 à 36 ans environ) et j’avais vraiment aimé. Mais c’est rare de trouver cette tranche d’âge là, et en effet les 3 chorales que j’ai trouvé dans ce forum étaient représentées par des personnes d’âge mûr on va dire. Je me suis quand même autorisé à demander quelle tranche d’âge faisait partie de leur choeur à chaque fois. Il va sans dire que je serai quoi qu’il en soit la plus jeune.

Une des 3 chorales ressemble plus à un groupe de comédie musicale (danse, costumes en plus des chants…) et s’entraîne un weekend par mois. J’avoue que je n’ai pas le goût de bloquer un weekend par mois, ni de me la jouer Mamma mia.

Une autre a un répertoire lyrique et sacré, et travaille sur une ou deux grosses oeuvres par an. J’ai peur de me lasser, que ce soit trop sérieux pour moi (j’y vais pour me détendre nanmého!) et puis là pour le coup les personnes présentes n’étaient pas toutes jeunes (même si elles m’ont assuré qu’il y  avait des p’tites jeunes)

Enfin, la troisième s’entraîne au Conservatoire chaque lundi. Leur première séance de l’année est lundi 17 septembre, je vais essayer et puis on verra…

Je me suis également inscrite pour une séance d’essai de cours de guitare à la MJC de mon quartier, ce sera jeudi. Je t’avais en effet ditque je m’y (re)mettais petit à petit, mais j’ai besoin de bases solides pour être plus à l’aise.

Enfin, côté sport, je souhaitais trouver un club de gym douce, mais vraiment très douce quoi. Sur les fascicules, ça s’appelle « gym d’entretien ». On m’a fait remarquer que c’était plutôt pour les séniors, voire réservé pour eux. En fait je n’y vais pas pour me faire des amis, mais juste pour me dérouiller car franchement je suis aussi souple et fragile qu’une grand mère (voire plus « cassée » que celles qui sont sportives, donc je voulais un truc mollo). Mais je n’ai rien trouvé de convaincant sur des créneaux en fin de journée, et puis comme Chéri me l’a fait remarquer, on ira déjà à la piscine une fois par semaine tous les 2 (objectif de ouf’!!), donc après il faut aussi me garder des soirs pépères pour bosser studieusement parlant.

Et toi, quelle(s) activité(s) pour cette année?

en avant la musique!

21 Juin

Je te disais ici que j’ai récemment « déterré » ma guitare. Et que je gratouille un p’tit peu de temps en temps, en essayant d’enchaîner quelques accords.

Et ça, c’est grâce à plusieurs filles de l’équipe de la crèche où je suis en stage, qui m’ont donné envie de m’y remettre. Branchées musique comme moi mais pas musiciennes, sans projet à l’appui, on aimerait concrétiser un truc à moyen terme. En effet, je vais être en stage dans cette structure jusqu’au mois d’avril 2013, avec un projet à porter et un mémoire à faire, entre autres. Je me dis que cela peut être une bonne idée de réfléchir à quelque chose autour de l’éveil musical, étant donné que ça me branche (je ne suis pas ultra compétente, mais ça peut être un objectif de travailler plus spécialement là dessus!) et que je sens l’équipe très intéressée également.

2 auxiliaires de l’équipe reviennent d’une formation proposée par Enfances et Musique, intitulée « jouer de la guitare d’accompagnement parmi les enfants ». Cette formation s’adressait à des adultes débutants, il existe la version « perfectionnement ».

Pour ma part, j’ai fait 9 ans de piano et 1 an de guitare, il y a longtemps. Ce genre de formation me plairait carrément mais est horriblement chère. Alors avec mes petits moyens, j’ai acheté le livret que les collègues ont travaillé pendant la formation:

ça a beau être des comptines pour les enfants, je m’amuse comme une folle, et ça me parle beaucoup plus que si j’essayais de travailler des chansons en vogue à la radio. Je vais pouvoir m’en resservir dans ma pratique au quotidien avec les enfants, et en plus j’y prends du plaisir, que demander de mieux?!

Il faut tout de même avouer que j’en suis encore aux débuts balbutiants. Je sais à peu près faire les accords les plus simples, mais les enchaîner rapidement… chanter en même temps… ce n’est pas encore ça!

Alors je m’entraîne un peu tous les soirs quand Chéri regarde l’Euro. Ces derniers jours, il fait si chaud que nous vivons toutes vitres ouvertes le soir et la nuit pour rafraîchir. L’autre soir, je me suis excitée sur ma guitare sur quelques chansons que je commence à mieux maîtriser. Sauf que j’ai zappé que la baie vitrée était ouverte.. Puis je suis allée sur la terrasse pour finir de ranger ce qui traînait sur la table..et j’ai croisé  le regard interloqué de ma voisine..

Quoi, c’est pas funky Ani Couni ? (version percussion avec la guitare SVP, ça donne un petit côté indien d’Amérique!)

Ceci est ma participation au défi du jeudi proposé par Macyma et Sysy in the city