Tag Archives: mots d’enfants

Le « nique- pique », cet instant qui a marqué ma semaine #5

21 Juil

Plus qu’une semaine avant les vacances d’été. Pour beaucoup d’enfants, c’est déjà les vacances ce weekend et on ne les reverra pas à la crèche la semaine prochaine. Dans le groupe des grands, on a donc décidé qu’on ferait un pique- nique ce jeudi, à l’ombre des grands arbres. Et ça s’est transformé en « nique- pique » pour certains, allez savoir, c’est peut être plus facile à dire comme ça?

C’était super sympa, les enfants mangeaient très calmement, chacun profitant de ces instants de douceur, les derniers tous ensemble avant d’aller à l’école à la rentrée.

Goûter les chips des copains, pour voir si elles ont un goût différent. Tenter de boire au gobelet, et vider le contenu sur ses genoux/ sur la couverture/ dans son taboulé (au choix!). Essayer d’être habile pour que le contenu de la fourchette arrive presque entier dans la bouche (pas facile de manger sans table quand on a 2 ans et demi!). Le balancer aux fourmis si par malheur c’est tombé par terre. Attendre désespérément les fourmis qui ne viennent pas (« elles sont peut être trop grosses mes pâtes? » « La fourmi, je crois qu’elle aime pas les chips! » « la fourmi, elle a doublé le N’escargot pour pas qu’il mange la tomate!)

Non mais j’te rassure, tout n’a quand même pas fini par terre!

Quand chacun avait fini de manger, que les victuailles étaient rangées, on a profité de ces moments tous ensemble dans l’herbe, avant la sieste. J’aurais bien aimé les faire dormir là, certains enfants étaient partants voire même demandeurs, mais les collègues ont pensé que le sommeil ne serait pas de qualité. Ce qui aurait probablement été vrai pour la plupart…

Avant d’aller « au dodo », on s’est roulé dans l’herbe, couru après, balancé:

Baaaaaaaaaaa- teau! Suuuuuuuuur l’eau! […] Le bateau a chaviré, et les enfants sont tombés dans l’eau!

Le tout pieds-nus, pour des sensations parfois inédites pour certains! Le risque, c’est de te faire piquer tes tongs ❤ !

crousti-choupi-fondant comme dirait Working Mama!

Ceci est ma participation au RDV proposé par Virginie B.!

Publicités

mots d’enfants – Françoise

13 Juil

L’autre jour à la crèche, je m’occupe d’une table sur le temps du repas. TJ, 3 ans, me montre son yaourt et me demande: « c’est à Françoise? »

Je lui réponds: « ben non! Françoise a mis son yaourt dans la cuisine des adultes. C’est le tien, tu peux le manger!! » « Mais c’est à quoi alors? » « Aaaaah!!! Oui, tu as raison, ton yaourt est à la framboise!!! » (j’aurais peut être deviné tout de suite s’il n’y avait pas eu de Françoise dans l’équipe!)

Dans le même esprit, mais de la bouche d’un autre enfant: « à la crèche, on ramasse des Françoise dans le jardin! Et même qu’après on les mange! »

Dommage que je ne puisse pas noter toutes les petits mots mignons sur le champ, après je les oublie!

Et toi, tu prends le temps de les noter, ces p’tits mots doux?

cet instant qui a marqué ma semaine #1

10 Juin

Virginie B. propose cette semaine un nouveau RDV, chaque samedi: « cet instant qui a marqué ma semaine ».

Eh bien pour moi c’était jeudi. Cela fait deux semaines que j’ai entamé le dernier stage de ma formation d’EJE (ndlr: éducatrice de jeunes enfants), qui durera jusqu’en avril 2013!! C’est donc le plus long aussi, au cours duquel j’aurai plusieurs travaux à rendre dont le mémoire ou encore un projet à mener dans la structure… Bref, le stage le plus important!

Jeudi, c’était la visite de l’école publique, pour le groupe des grands, avec les onze enfants concernés par cette future école qu’ils rejoindront en septembre. Quelques parents inquiets/impressionnés/impatients/fiers…nous accompagnaient.

Si tu débarques sur ce blog, tu ne sais donc pas qu’avant d’entamer ma formation pour devenir EJE, j’ai préparé plusieurs fois le concours pour devenir professeur des écoles, et j’ai même eu la chance d’enseigner une année en petite et moyenne section comme remplaçante.

Tout un tas de choses a joué dans le fait que j’ai abandonné ce rêve construit depuis l’enfance pour me consacrer à un autre métier de la petite enfance. Très souvent, je me persuade que j’ai fait le bon choix, que je n’ai aucun regret…

Et jeudi, pourtant, en accompagnant les enfants et en passant la matinée dans les deux classes de petite section, j’ai dû me l’avouer, je suis nostalgique de cette année scolaire 2009/2010. Bien sûr, tout n’est pas tout beau tout rose, (ni aussi facile et pas fatiguant que veulent bien le dire quelques mauvaises langues) dans le métier d’instit’. Il n’empêche… J’aime l’odeur de la classe, observer les casiers personnalisés, les piles de cahiers, la disposition des bureaux, les affichages du tableau et du coin regroupement, les petits porte manteaux…Les petites spécificités de chaque classe personnalisée par l’enseignant…

mosaïque de Jack Koch

J’ai aimé observer les enfants de la crèche découvrir ce nouvel environnement, s’extasier devant la dînette beaucoup plus fournie et réaliste que la leur, se rassurer parce qu’il y a aussi des petites voitures à l’école, des feutres de grands pour faire des dessins, y’a même de la « patate à modeler » de différentes couleurs! Mais aussi s’inquiéter de voir autant de nouvelles têtes, chercher les adultes référents du regard pour se rassurer, scruter les maîtresses de la tête aux pieds…

La matinée était organisée de manière à ce que les tout-petits puissent vadrouiller entre les deux classes, puis pendant la récréation des petites sections les enfants de la crèche étaient avec les maîtresses et autres adultes dans la salle de psychomotricité où un petit parcours était installé. Ensuite, un petit temps lecture/chants en deux groupes dans les classes, enfin un goûter partagé dehors tous ensemble et l’investissement de l’immense cour de récréation! Autant te dire que les petits étaient cuits, cuits, et re-cuits et qu’ils ont super bien dormi à la crèche 😉

Une chouette matinée 🙂

la sortie au marché [mardi tout doux]

5 Juin

Cette semaine, à la crèche, c’est la semaine de la « Fraich’attitude! » J’aurais l’occasion d’en reparler.

Avec un groupe de 11 enfants, nous sommes donc allés au marché. Quel bonheur de les voir s’extasier devant tout et rien. Le boucher et ses broches de poulet, le rempailleur de chaises et son très gros camion, le vendeur de fromages et même-quil-a-une-chèvre-dessinée-sur-sa-fourgonnette, le papi qui a un gros chien, le vendeur de casquettes Hello Kitty…

Le petit N., qui a mangé une fraise, déplacé une carotte, récupéré les bouts de salade par terre et les a redéposés sur l’étalage des salades devant le primeur médusé…nous a bien fait rire!

On a essayé de reconnaître et nommer les fruits et légumes… Il y a les couyettes, les toma, les fèzes, yabico, les bana, le choufoe, la jine…

Traduction pour les nul(le)s: courgettes, fraises, l’abricot, les bananes, le chou fleur, l’aubergine

C’était si doux de les voir s’émerveiller, montrer ce qui les intriguait de leurs petits index boudinés… #en mode guimauve!

En rentrant, on a fait une salade de fruits pour le goûter avec les fraises achetées, et j’ai pu leur lire un album de ma propre bibliothèque-de-quand-on-était-petits:

Le livre explique bien la « naissance » de la fraise, et les étapes pour y arriver. Même s’ils sont petits, ça leur parle car les enfants ont planté des fraisiers dans le jardin de la crèche, et cueilli les deux premières fraises cette semaine! Et puis on retrouve aussi dans l’album tous les aliments, desserts et objets avec le goût de la fraise (comme le dentifrice…)

ceci est ma participation au mardi tout doux de Maman@home

incidence [mardi tout doux]

24 Jan

Travailler avec des enfants, ça m’épanouit. ça tombe bien, c’est la voie que j’ai choisi.

Avant de me destiner au métier d’éducatice de jeunes enfants, je suis passée par la case instit’ en tant que remplaçante. J’ai eu la chance d’avoir MA classe pendant une année scolaire!

Pourquoi je parle de ça pour le RDV du mardi tout doux de Maman@home?

Parce que, à travers mes stages, voilà ce que j’ai entendu:

Petit garçon de 3 ans: « ça veut dire quoi, incidence? »

Moi: « euh.. alors comment te dire.. Avoir une incidence sur quelquechose, c’est comme avoir une conséquence… […] Euh… (je pédale dans la semoule, je sais pertinemment que l’explication que je tente de donner n’est pas claire pour un enfant de 3 ans). Mais dis-moi, où as tu entendu ce mot? ça m’aidera peut être à te l’expliquer?! »

Petit garçon: « Ben, dans la chanson!!! »

Moi: ?!!!!!??????!!!!????

Petit garçon: Ben oui, tu sais, ainsi danse Jean petit! »

Moi: Aaaaaaah!!!!

ça m’a fait repenser à l’époque où je travaillais à l’école, et je regrette de ne pas avoir noté toutes les jolies perles de mes élèves! Allez, séquence souvenir, parce que vraiment, c’est un tube indémodable auprès des tout-petits!!