Tag Archives: Limsé

Sans artifices

14 Juil

14 juillet est synonyme pour nous de feu d’artifice. (nous avons néanmoins bien conscience de ce que représente cette date pour l’Histoire de France hein!!)

Cette année, pas d’artifices. Juste la nature, les grands espaces, l’amitié et un peu d’aventure au rendez-vous.

J’ai la chance d’avoir construit une belle relation avec des collègues de mon service. Je ne parle pas de mes collègues directes que j’encadre sur la crèche dans laquelle je travaille. Je parle de mes pairs au sein du service, qui travaille dans d’autres structures. Limsé, mon chef devenu un ami, qui m’initie au violon. Et Céliline, EJE comme moi.

On s’est retrouvés hier au matin chez Limsé. Il a l’habitude de partir plusieurs jours sac sur le dos, dormir en refuge…

Chéri et moi, on est toujours partis marcher en grosse demi journée, ou journée cool avec pique nique. On avait qu’un sac de rando pour deux, c’est dire les grands aventuriers que nous sommes 😀 Céliline quant à elle n’est pas très sportive; Limsé s’est donc creusé la cervelle et a concocté plusieurs trajets possibles pour que nous choisissions ensemble.

Nous avons opté pour une marche sur le plateau d’Ambel (Drôme) avec une courte nuit au refuge du Tubanet. Un lever militaire 🙂 orchestré par Limsé à 4h du matin pour arriver à temps à un sommet et voir le lever du soleil. La soirée était fort sympathique au refuge, à la lumière de nos lampes frontales nous avons réussi à jouer au Dobble et autres jeux improvisés, boire du vin et se régaler d’un pique nique original.

moi et Céliline

moi et Céliline

Un paysage qui vide l'esprit de tous les soucis! Plateau d'Ambel

Un paysage qui vide l’esprit de tous les soucis!
Plateau d’Ambel

Après la journée de marche, le réconfort des tongs :)

Après la journée de marche, le réconfort des tongs 🙂

Refuge du Tubanet

Refuge du Tubanet

sourire lever du soleil randonnée

Mine pas réveillée qui vient de voir le soleil se pointer! J’ai l’air d’une tortue ninja, mais le bonheur aux lèvres. Mes photos ne sont pas à la hauteur du sublime spectacle de ce matin…

Ce fut une chouette et inédite expérience de marcher un peu la nuit, à 4, dans le Vercors.

Pas besoin d’artifices pour passer de bons moments!!

Quelques notes de violon [mardi tout doux]

25 Mar

Depuis une dizaine d’années, je me dis que ça serait chouette de jouer du violon, un bel instrument avec lequel on peut jouer des styles très différents, et plus movible que le piano (que j’ai pratiqué 8 ans étant enfant-ado). Et puis je n’ai jamais concrétisé cette idée, parce que le violon est un instrument difficile à apprendre, que je n’étais pas sûre de me discipliner à le travailler régulièrement à l’âge adulte.

Je m’étais donc tournée vers la guitare. Après le lycée j’ai fait une année de guitare classique, puis le temps, l’envie… m’ont manqué. L’année dernière, je me suis inscrite dans une MJC pour renouer avec la guitare, mais finalement ça ne me correspondait pas vraiment. Nous étions un groupe de 6, jouions de la variété et ça ne m’a pas botté plus que ça. Depuis, je gratouille les accords dans mon coin, essaie de maîtriser les accords les plus courants afin d’accompagner les chansons enfantines avec mes livrets « Enfance et Musique ». Sur mon précédent poste, je travaillais en micro-crèche, donc j’ai osé la sortir avec le petit groupe d’enfants. Dans mon poste actuel, c’est un groupe de 25 dans une seule pièce, pour l’instant je ne me sens pas encore de l’amener, mais je vais me lancer demain car une collègue d’une autre crèche souhaiterait que je lui montrer quelques petites choses en guitare (elle aussi en a une qui prend la poussière ^^)

La semaine dernière, j’ai couru avec deux collègues du service petite enfance de ma commune, et l’un d’eux fait du violon depuis plus de 25 ans (je vais lui donner un surnom de blog, Limsé, parce que j’en reparlerai sûrement dans d’autres billets!). L’année dernière encore, il donnait des cours de violon en école de musique en plus de son boulot (qui n’a rien de musical). C’est un passionné qui ne demande qu’à partager. Et au fil de la discussion, il m’a proposé d’avoir des petits temps d’approche du violon (pour ne pas dire des cours, car ce serait bénévole, et fonction de nos emplois du temps respectifs). J’ai dit tout de suite oui!! Nous allons donc commencer en avril. Il a un deuxième violon qu’il pourra me prêter pour m’éviter d’en louer un.

image tirée de ce site: http://www.klikobil-shop.fr Certainement une mine d'or pour les fans de Playmo comme moi ^^

image tirée de ce site: http://www.klikobil-shop.fr
Certainement une mine d’or pour les fans de Playmo comme moi ^^

Samedi soir, j’ai embarqué Chéri pour aller voir au théâtre l’Ensemble Orchestral Confluences, qui rassemble des instrumentistes de haut niveau de Drôme et d’Ardèche, mais aussi du Rhône et d’Isère, tous désireux de promouvoir le répertoire symphonique sur leurs territoires. Evidemment ce n’est pas le niveau que je vise, mais c’était un doux moment que cette soirée en amoureux au théâtre de la ville. Très sympa aussi de voir Marc dans un autre contexte!

J’ai hâte de pouvoir jouer quelques notes de violon, même si savoir tenir l’instrument correctement et manier l’archer est déjà un travail de plusieurs mois. Qui a dit qu’on ne pouvait pas apprendre à 28 ans? 😉 Ce n’est pas un rêve fou, mais un rêve tout doux!

Retrouve d’autres douceurs chez Maman@home