Tag Archives: Frérot n°2

« mais t’es pas ma mère!! »

27 Mai

ça n’a échappé à personne, hier c’était la fête des mères. J’ai appelé la mienne en fin de journée pour lui souhaiter, et ai été dépitée d’apprendre que mes goujats de frères et mon père n’ont RIEN fait!! Papa s’est apparemment défendu d’un « mais on avait dit qu’on se mettait ensemble avec Anna ».

Alors oui, certes, je lui ai laissé un message dans la semaine pour lui demander s’il était d’accord. Je n’ai même pas eu de réponse de sa part pour confirmer. Comme c’est moi qui avais le cadeau, et que Chéri et moi ne rentrions pas dans nos contrées natales ce weekend car aprèm rando avec sa sister, j’avais suggéré à mes frérots au téléphone de faire un joli « BON POUR » en attendant le réel cadeau. Mais il paraît que ça « c’est un truc de fille » comme me dit Chéri, pas étonnant qu’ils n’aient rien écrit.

Oui mais bon, j’avais aussi suggéré un bouquet, une pâtisserie… Bref un petit truc tout simple, mais qui montre que quand même, on ne se contente pas de le souhaiter, et on a une petite attention pour celle qui fait la bouffe, la cuisine, et quasi tout dans la maison, au quotidien. Pour celle qui nous a mis au monde, nous a accompagné tout au long de notre vie d’enfant et de jeune adulte sur nos parcours scolaires cahotiques, et nous porte encore je crois (surtout mes frérots qui habitent encore à la maison, et je crois que ça commence à lui peser). Mam’ m’a dit dépitée: « de toute façon, si tu n’es pas là, je n’ai rien, je ne peux pas compter sur eux ». Vraiment, les mecs de la famille m’ont déçue sur ce coup là. Frérot n°1 qui couvre ma mère de merdouilles, genre 15 paquets offerts à son anniversaire mais des bricoles moches à souhait. (oui je suis méchante mais je le pense), on dirait qu’avec lui c’est ou tout à profusion, ou rien.  Frérot n°2 que j’ai eu au téléphone quelques jours avant et qui n’a plus de thune, oui ok mais il aurait pu souffler à mon gougnaffié de père que ça serait p’tètre bien d’arriver avec quelque chose…

Non, au lieu de ça, ces messieurs sont arrivés les pieds sous la table pour le repas, après avoir rempli la malle à linge sale après leur footing du dimanche matin.

J’étais énervée! J’ai dit à Chéri : « t’as pas intérêt à être comme ça toi, hein!! »

Lui: « Non mais oh, je l’ai appelé ma mère ce matin! »

Moi: « Nan mais quand on aura des enfants je veux dire »

Lui: « Ben ce sera eux qui te feront des cadeaux »

Moi: « Tu sais, c’est gentleman aussi de remercier ta femme d’être la mère de ton enfant. Donc tu pourras quand même me faire un cadeau! »

Lui: « Non mais t’es pas ma mère!! La fête des mère ça porte bien son nom, on fête sa maman, pas sa femme! D’ailleurs je comprends pas pourquoi t’es en colère contre ton père, il n’a pas à faire de cadeau à ta mère! C’est tes frères les goujats sur ce coup là! »

Moi: Blablabla… je ressors ma théorie, et capitule tristement: « Donc si je comprends bien, tu ne m’offriras jamais rien pour la fête des mères? »

Lui: « Ben non… Je filerai un petit billet aux enfants pour qu’ils aient quelque chose à t’offrir, mais quand ils seront en âge de te fabriquer un cadeau, moi je n’aurai plus rien à voir dans l’affaire ».

Voili voilou… et chez toi, c’était comment la fête des mères?

 

mon agenda

14 Jan

J’ai toujours choisi soigneusement mes agendas. Parce que, c’est aussi en quelque sorte un carnet de souvenirs. Au collège et lycée, j’y retrouvais des petits mots des copines, des évènements importants notés avec une jolie écriture bien ronde et colorée. Une année j’ai même acheté le fameux « agenda de l’Etudiant« . Encombrant, mais sympa et coloré s’il vous plait! (j’ai eu ma petite minute nostalgie quand je suis rentrée chez mes parents ce weekend, en voyant que Frérot n°2 a cette année un agenda l’Etudiant)

Et puis il y a eu la fac, j’ai continué à acheter mon agenda chaque rentrée, mais j’y notais simplement mon maigre emploi du temps et mes horaires de caissière. Je prenais le moins cher, parfois le plus moche, quitte à le customiser après.

L’année de mon remplacement en maternelle, je me suis fait plaisir avec l’agenda illustré de Jack Koch (comment ça je t’en parle souvent de lui?) Bon, je t’ai mis le lien, mais ce n’est pas celui là que j’avais hein, il change chaque année!

Cette année (je parle en année scolaire, sache-le), qui devrait être la dernière en tant qu’étudiante (gniiiiiiiiiii!!!), j’ai choisi un agenda vert anis tout simple, tout fin.

Parce qu’au final je suis quasiment tout le temps en stage. J’y note mes horaires et contenus des cours lors des regroupements en formation; les dates de réunion à la crèche; mes horaires à la crèche sont écrits jusqu’à la fin de mon stage (nous avons un roulement sur 4 semaines) donc comme ça en un coup d’oeil quand je prends un RDV médical je sais de « quelle semaine je suis ». Et puis les petits évènements sympa (le ski; le weekend à Paris…dont je ne t’ai toujours pas parlé, shame on me)

Mais j’ai aussi un deuxième agenda, Google Agenda de son p’tit nom. C’est Chéri qui m’y a initié. J’avoue que ce qui me contrarie sur celui là, outre le fait qu’il n’a pas le charme du papier, c’est que il est infernal à remplir depuis mon téléphone « pourrite ». Autant sur l’ordi en 2-3 clics c’est fait, autant sur mon petit écran… D’où le fait que j’ai « encore » un agenda papier.

Pauvre Chéri, lui qui prône et travaille pour la dématérialisation des données! Je fais figure de dinosaure avec mon p’tit carnet! Forcée de reconnaître que l’avantage de l’agenda en ligne est que tu peux retrouver des RDV datant de plus d’un an. Et ça c’est cool pour le suivi médical, automobile…

PS 1: Chéri a formaté le PC et je n’arrive pas à insérer la photo de mon agenda, le lecteur ne reconnait plus ma carte SD 😦

PS 2 : je ne sais pas si c’est que je me destinais auparavant au métier d’instit’, ou si c’est parce que je suis encore dans les études, mais je parle toujours en année scolaire, et je crois que j’aurai toujours des agendas à cheval sur 2 années. Car au final, à la crèche, on a le rythme de l’école au final! avec moins de vacances

Et toi, t’as un agenda?

Retrouve toutes les autres participations au lundi parmi tant d’autres chez Zaza. Ce lundi: « nouvelle année, nouvel agenda? »

souvenir [défi du jeudi]

30 Août

Aujourd’hui, lors d’un moment très calme à la crèche, mon esprit se met à vagabonder. J’avoue, j’ai la rêverie facile! (il faut dire que nous étions autant d’adultes que d’enfants éveillés!)

Bref, tout à coup je me prends un fou rire, comme ça sans prévenir. Enfin, c’est ce qu’ont dû se dire les autres nanas. En vrai, ça m’arrive souvent de me remémorer des souvenirs, rigolos ou non.  Aujourd’hui, j’ai ainsi repensé à cette période où Frérot n°2 n’était pas un ado supra chiant, mais encore un enfant imitant superbement bien son entourage. Un vrai Louis de Funès! Dommage qu’il n’ait pas osé s’inscrire au théâtre, parce qu’en petit comité il était tordant!

Tout ça pour dire que cela fait partie des beaux moments partagés en famille tous les 5 avec mes parents, et mon autre Frérot. J’espère créer moi aussi de chouettes souvenirs avec ma future famille (No spoil hein, ce n’est pas une annonce, juste une projection!)

Et sinon, en cette semaine qui précède la rentrée, je ne peux m’empêcher de penser aux enfants que j’ai eu dans ma classe lors de mon année de remplacement en maternelle il y a 3 ans… Ils rentrent déjà au CE1! Je ne dirais pas que je pense à eux chaque jour, mais chaque semaine oui, ça c’est sûr!!

Ceci est ma participation au défi du jeudi proposé par Macyma et Sysy in the City.