Tag Archives: Clarinette

Jalouse

31 Jan

C’est nul, c’est puéril, ça n’a pas de sens. Et pourtant, je suis jalouse.

jalousie_Ben

J’ai appris, depuis novembre, 6 naissances à venir pour 2014. Et toutes pour juillet!!! (mais que s’est-il passé dans les chaumières en octobre?!!!)

Ma Clarinette, pour qui je suis ravie, attend son deuxième enfant après avoir fait une fausse-couche cet été. Une copine de colo, attend son premier après un an de relation avec son chéri. Une copine de lycée/fac attend également son premier, pourtant elle est dans une situation de boulot très inconfortable (instit’, elle a un poste trèèèèèèèès loin de chez elle), deux connaissances… et puis ma cousine, qui a le même âge que moi.

Ma cousine, qui a connu beaucoup de frasques amoureuses, et semble avoir « trouvé le bon » il y a deux ans. Ma cousine, qui a abandonné complètement son projet professionnel et vivote de petits boulots sur Paris. Ma cousine va avoir un bébé. Avant moi. Et ça, j’avoue, ça a été un peu la goutte d’eau de trop hier soir quand je l’ai eu au téléphone.

Elle me l’avait annoncé par message en me souhaitant bonne année, et on avait dit qu’on s’appellerait. Au début, j’étais étonnée, mais sincèrement heureuse pour elle. Et depuis que je l’ai eu au téléphone, je suis agacée parce qu’elle n’en avait rien à foutre de moi (alors qu’on ne s’est pas vues depuis 13 mois), ne parlait que d’elle et de son bébé à venir. Certes, je serai peut être pareil un jour, et pourtant non je ne crois pas, j’ai cette capacité d’écoute qui fait que j’aime partager mon bonheur, mais écouter aussi celui des autres.

Je crois qu’en fait, je suis jalouse de toutes ces personnes qui ont le cran de ne pas attendre la situation idéale, sans être inconscients pour autant, pour se lancer dans l’aventure bébé. Bon, ça ne serait que de moi, j’arrêterai la pilule aujourd’hui au lieu de commencer ma plaquette ce soir… Mais on est deux pour faire un enfant, et on avait dit au printemps…

Je change de boulot en février (et Chéri risque de perdre le sien dans les mois à venir…) Je vais prendre la direction d’une structure petite enfance et cela va me demander beaucoup d’énergie étant donné mon peu d’expérience dans le domaine. J’ai sincèrement envie de m’investir, mais je n’ai pas envie de m’oublier personnellement. J’ai envie d’être maman depuis très longtemps, et là, je souhaite vraiment passer aux choses sérieuses.

J’ai pris RDV avec un gynéco, une endocrino (rapport à mes problèmes de thyroïde qui peuvent compliquer la grossesse voire même la fertilité) et j’espère que pour 2015, c’est moi qui aurait une bonne nouvelle à annoncer 🙂

Publicités

quand est-ce qu’on va au ski?

21 Fév

Chéri et moi, on s’aime, mais on est très différent. On s’intéresse à des choses parfois complètement opposées, on n’aime pas du tout les mêmes sports (enfin est-ce que j’aime le sport tout court?) mais s’il y a un truc qu’on aime en commun c’est bien le ski. Et surtout, c’est le seul sport où on a le même niveau et donc on ne s’engueule pas! (au vélo, par exemple, il paraît que je me traîne).

Nous ne sommes pas des skieurs exceptionnels, mais on a tout de même nos propres skis et on prend les pistes rouges sans problème, parfois même les pistes noires, soyons fous!

Il y a deux ans et plus, quand nous étions malheureusement séparés géographiquement, le weekend ski était l’occasion de nous retrouver à peu près à mi-distance pour deux jours en amoureux. Super-Besse, La Bourboule, Mont-Dore. On est bien d’accord, ce n’est pas Courchevel, mais étant donné que je n’ai que la 1ère étoile c’est largement suffisant 🙂

Si j’étais riche, je partirais chaque année une semaine en profiter dans un chalet à la montagne. J’avais adoré au lycée lorsque j’étais partie une semaine en colo ski avec ma Clarinette. (bon, j’étais dans le groupe des nuls parce que les autres étaient tous sur des skis chaque hiver depuis qu’ils avaient 4 ans, mais c’est un superbe souvenir)

Avant donc, on partait en weekend ski avec Chéri. Maintenant qu’on habite dans la Drôme, on est à une grosse heure et quart de la station Villard de Lans. Maintenant, Chéri a un boulot qui lui fait faire un nombre d’heures de fou, et il ne veut partir qu’à la journée, le samedi par exemple, pour pouvoir se reposer le dimanche.

Et puis, de toute façon avec sa forme de pieds, il a les chevilles en compote au bout d’une demi journée (on l’aurait appelé Pieds-Plats si c’était un Indien) et même s’il aime skier, une journée par ci par là ça lui suffit, mais un weekend non merci.

Snif! Cet hiver on n’a pu skier qu’une seule fois pour l’instant. J’aurais aimé y aller demain mais il va faire supra froid, surtout en température ressentie! Allez, quand est-ce qu’on va au ski?!!?

Retrouve les autres participations au défi du jeudi chez Macyma et Sysy in the City

21-02-13-défidujeudi-ski-168x255

je suis une boulette #2

3 Fév

Hier, j’ai pris le train après une semaine de formation à Lyon, et accessoirement le déménagement de my best friend Clarinette.

D’habitude je le prends à Perrache mais le vendredi soir, et pas le samedi matin. Et donc là, samedi matin, j’avais noté que le train partait à 11h20.

Arrivée à la gare à 11h00, j’étais toute fière de ne pas courir après le train pour une fois, de ne pas être essouflée pendant un quart d’heure dans le train… Bref, j’étais sereine.

Sauf que le train partait de Part Dieu, et ça, je ne l’avais pas imprimé dans mon esprit… Evidemment, 20 minutes pour changer de gare à Lyon, c’était trop juste… J’ai changé de gare, attendu celui d’après soit 1h plus tard…

Bref, je suis une boulette…

en vrac #4

12 Nov

Quelques news, en vrac…

– Après des jours de tergiversation, j’ai enfin décidé comment j’allais m’habiller pour le mariage des potes la semaine prochaine. Merci pour votre aide! J’ai acheté des escarpins qui vont à mon 41, et je m’entraîne un peu. J’ai déjà un sac argenté, y’a plus qu’à trouver un vernis et quelques p’tits bijoux sympa et voilà!

On a testé une recette de cannelés. Avec des moules à muffins 🙂  On a bien aimé, à refaire avec de vrais moules à cannelés (à acheter, donc!) avec un peu plus de vanille, et de rhum. On avait plaint le rhum (et du coup on ne le sentait même pas) parce qu’il y en avait beaucoup trop à notre goût dans certains cannelés qu’on avait goûtés. Du coup on se demande si certains pâtissiers ne vident pas la bouteille quand ils font leur préparation ^^

on est allés nager hier pour la 1ère fois de la saison (contrairement à nos résolutions) dans un grand complexe aquatique tout nouveau tout beau à 25 minutes de chez nous. On a bien aimé..la température parfaite, ni trop chaude ni trop froide.. les douches communes hommes/femmes (y’en a aussi des fermées pour ceux qui veulent se mettre à oilpé) qui permettent de ne pas séparer tout le monde quand t’as une famille (enfin même si on est que 2!).. le revêtement de la piscine, c’est original on dirait de l’inox et pas un liner qui va vite moisir..les deux bassins: un pour les nageurs (qui eût crû que je fasse un jour partie de cette catégorie?), et un autre pour les barboteurs/ sauteurs/ éclabousseurs/ joueurs (avec séparation pour le coin avec les jets d’eau), la vente de maillots et bonnets de bain Speedo qui ne coûtent pas plus cher quand dans un commerce (enfin on a pas vu le prix des maillots mais pour le bonnet on a été étonnés de ne pas payer plus cher, et tant mieux!)

cette semaine je suis en formation, donc sur Lyon. (à l’heure où est publié ce billet, je suis d’ailleurs en cours!) La dernière fois j’avais logé chez Clarinette my best friend, cette fois ci je loge chez Lisette, une copine de promo. La semaine va être chargée donc je ne ferai pas d’aller-retour dans notre chez-nous, même pour un soir. Et malheureusement, je ne pense pas avoir le temps de faire un tour sur HC…ou en coup de vent?

Bonne semaine les poulet(te)s!

histoire de chaussures

29 Sep

Article écrit jeudi 20 septembre

Cette semaine, je suis en formation à Lyon. Je n’y ai plus de logement, donc j’ai dormi chez ma Clarinette adorée (sauf ce soir). J’ai voulu alléger au maximum ma valise, car il faut dire que j’étais bien chargée : mon PC portable 15 pouces ; des tomates, courgettes, poivron du jardin de Beau-papa, du café commandé chez le torréfacteur, les livres à rendre à la biblio de l’école, quelques cours… plus 2 tenues de rechange et une modeste trousse de toilette.

Donc, pour alléger, j’ai décidé de ne prendre que ma paire de sandales « pou-pouf » comme dirait Chéri, afin de les porter en intérieur chez Clarinette. J’avais donc mes ballerines aux pieds pour les 3 jours.

Sauf que…je ne les ai pas porté beaucoup depuis leur achat, qu’elles me font mal aux pieds quand je marche longtemps avec…que j’ai dû aller à la gare à pied avec sac, valise, PC…et marcher énergiquement pour ne pas rater le train. Je l’ai bien eu, mais j’avais les pieds en feu. A la sortie du train, ça a été une torture de les rechausser et de piétiner dans les transports en commun avant d’arriver à l’école, où j’ai fini par chausser mes sandales « pou-pouf » qui n’allaient pas du tout avec ma tenue, mais je n’étais vraiment pas d’humeur à supporter le vieil adage « il faut souffrir pour être belle ».

Le soir, pour aller chez Clarinette sous la pluie, ça a été sport de ne pas glisser avec tout mon chargement, et mes chaussures de « pou-pouf' » aux semelles complètement lisses.

et là tu te dis « mais ça fait pas pou-pouf! »
Cherche pas, c’est le ciboulot de Chéri! Dès que ça brille, rien ne va plus!

Elle m’a prêté une paire de tennis pour la journée du lendemain, j’étais persuadée qu’elle avait la même pointure que moi. En fait non, elle fait du 40 et moi un bon 41 et demi. J’étais un peu serrée mais c’était supportable.

En fait non.

J’ai limité au maximum mes déplacements au sein de l’école car j’avais une démarche bizarre : sous le talon gauche, une ampoule très douloureuse débutée avec les ballerines, et accentuée avec les tennis malgré les socquettes et pansements. Mon pied droit étant légèrement plus long que le gauche (personne n’est parfait !), j’avais le gros orteil recroquevillé et ça a fini par me blesser…

Descendant du métro à Bellecour (pour les Lyonnaises qui connaissent les arrêts) j’ai donc remonté toute la rue de la République à la recherche de chaussures de substitution, en vain (oui je sais, je suis pénible en la matière).

J’ai donc re-chaussé mes chaussures de « pou-pouf » pour aujourd’hui malgré ma journée de cours, de trajet en train…

Mes péripéties de chaussures pour participer au samedi mode de LuckySophie

en vrac #2

29 Sep

Quelques news, en vrac…!

– j’ai complètement déconnectée de la blogosphère ces deux semaines où je retournais en formation à Lyon. Enfin presque, j’ai lu quelques billets en sous-marin mais impossible de me connecter sur Hellocoton depuis le PC de ma copine.

Hellocoton m’indique donc à mon retour plus de 200 actualités à lire, il est gentil, c’est pour ne pas dire au moins 3000! Dommage, je vais certainement ne pas voir de chouettes billets.

– Ma guidance de mémoire m’a aidé à y voir un peu plus clair sur mon thème, je dois travailler dessus pour le prochain regroupement en novembre afin de trouver une vraie problématique et une ébauche de plan.

– ça fait 6 mois qu’on n’avait pas fait de note de synthèse, va vraiment falloir que je travaille ça parce que je n’ai pas eu le temps de la finir! (ce n’était qu’un entraînement, mais je crois que l’on n’en aura que 2 autres avant le diplôme!)

je n’ai toujours pas la note de mon JDB, et ça commence à me gonfler sévère!

– la première semaine de formation, j’ai pu rentrer le jeudi soir pour mon cours de guitare, j’ai d’ailleurs changé de groupe (niveau 2 ^^) mais je n’ai pas pu assister à celui de cette semaine, j’espère ne pas être trop larguée jeudi prochain!

-j’ai eu la chance ces 2 semaines d’être hébergée par my best friend Clarinette. Mais finalement ça n’a pas été si reposant que ça, sa petiote Brikou se réveille tôt le matin et je dormais dans la pièce principale (mes fringues sentent la bouffe d’ailleurs…) Bref, ça nous a surtout permis de nous revoir un peu!

-comme à chaque fois que je vais chez quelqu’un, j’ai oublié ma tête des affaires: ma montre (qui va bien manquer pendant un mois et demi) et une boîte de feuilles d’origamis (ça ce n’est pas important, j’espère juste que Brikou ne s’en servira pas de feuille de coloriage!)

– la quinzaine a été très chargée au boulot pour Chéri aussi, l’appart est sens dessus/dessous, à nous 2 le rangement, ménage, lessives, repassage et…repos?! Ah non, ya aussi les courses à faire 😦

– mais ça fait quand même du bien de rentrer chez soi, retrouver son lit (avec Chéri dedans ^^)

une fouta pour Clarinette

11 Août

Clarinette, c’est ma cop’s de solfège puis de lycée puis de toujours 🙂

J’ai été témoin à son mariage, elle sera ma témoin si un jour je fais le grand saut. On ne se voit pas souvent mais on essaye de le faire régulièrement! On est différentes de tempérament, mais semblables sur nos centres d’intérêts.

Hier, elle est venu voir mon petit nid drômois (où je suis installée pour de bon depuis fin mai, ndlr) pour la première fois avec sa fille de 3 ans. Il se trouve que c’était le jour de son anniversaire (à elle, pas celui de sa fille), alors j’avais forcément prévu mon petit cadeau! (petit détail à la con, le jour de mon anniversaire en novembre, il se trouve que c’était moi qui était chez elle! C’est un hasard que les choses soient tombées comme ça!)

Clarinette, elle aime joindre l’utile à l’agréable. Aussi, j’ai craqué pour cette fouta lors des soldes chez Carré Blanc.

Au départ, je me l’étais achetée pour moi, et avait acheté une bleue pour Chéri. Je nous voyais bien à la plage avec nos belles foutas! Mais Chéri est en fait du genre à piétiner ses serviettes, voir à les oublier aux sanitaires du camping…Bref, c’était un peu » donner du beurre au cochon » pour ressortir une expression bien de chez moi. Comme j’avais déjà ouvert le paquet de la fouta bleue, j’ai offert la rouge à Clarinette!

Elle ne connaissait pas le concept, et a été ravie (même si elle est déjà revenue de vacances, ça fera pour l’année prochaine!)

Alors la fouta, kézaco? A l’origine, la fouta est un drap de hammam qui a par la suite été détourné en serviette de plage. J’ai trouvé la description sur le site Just Fouta: 

article non sponsorisé, je le précise!

« Deux textures dans le même tissage ! Avec une face en toile de coton à plat et une face en bouclettes (selon moi: proche de la serviette éponge). Vous allez nous dire « mais vous allez nous alourdir cette fouta avec ce double tissage ! » nous vous répondons « que nenni », les bouclettes sont « rases » à la façon d’une barbe de 3 jours (avec le piquant en moins…). Cette fouta à été créée pour celles et ceux qui recherchent un confort extrême, mais qui ne veulent pas s’encombrer, pour autant, d’une serviette de plage…  »

Bon, honnêtement, ça prend autant voire plus de place qu’une serviette de plage, mais c’est très agréable d’avoir un côté toile de coton (un peu comme un hamac léger, ou une écharpe de portage) que l’on met côté sable à la plage (ou herbe, ou galets…) et le côté bouclette qui absorbe  les gouttes d’eau de votre corps après avoir nagé ou transpiré.

Je pars mercredi à l’océan donc j’aurai l’occasion de l’essayer « pour de vrai » car pour l’instant mon seul test a été en sortant du magasin où il pleuvait des trombes d’eau à cause d’un orage (et évidemment je n’avais pas mon parapluie, sinon c’est pas drôle). Arrivée à la voiture, je me suis enroulée dedans puisque j’étais passagère (et glacée) et pour moi, la fouta est une serviette de luxe. Ce n’est en effet pas mensonger de dire qu’elle est d’un confort extrême.

Et toi, tu connaissais la fouta?

Ceci est ma participation au samedi mode de Lucky Sophie

le courrier et moi [défi du jeudi]

24 Mai

Recevoir du courrier, des jolies cartes, j’ai toujours aimé ça!

J’aime imaginer le soin que la personne a eu dans le choix de la carte. ça me rappelle qu’au lycée, une copine m’écrivait toujours avec des cartes sur lesquelles il y avait des animaux, je trouvais ça moche (c’est toujours le cas d’ailleurs), mais j’étais si contente de lire de ses nouvelles! Du genre ceci:

Avec l’usage grandissant des nouvelles technologies et de la dématérialisation, mails et sms ou encore discussions instantanées ont remplacé les courriers d’antan. J’ai donc gardé précieusement les lettres reçues au primaire, au collège, les déclarations d’amour, les échanges épistolaires avec deux ex, la correspondance lycéenne avec Fol-Fol (interne par choix comme moi au lycée, mais dans un autre établissement), les quelques cartes et petites lettres que Chéri a bien voulu faire l’effort de m’écrire de son écriture de médecin (mais maintenant qu’on vit ensemble, je vais pouvoir me gratter je crois…)

Mais moi, j’ai quand même une boîte avec de jolies cartes, que j’ai plaisir à envoyer, surtout à des personnes qui ont également plaisir à les recevoir, les lire voire les afficher, les conserver. J’aime choisir laquelle je vais envoyer, quel joli timbre ira le mieux avec l’enveloppe colorée, quel stylo je vais préférer… Je suis fan de papeteries, styloterie (quoi, j’ai le droit d’inventer des mots, c’est mon blog d’abord!)

Quand j’étais en 4ème, je suis partie une semaine avec le collège en Angleterre. J’ai gardé contact avec ma famille d’accueil pendant 8 ans… Et puis… le temps a usé cette correspondance. Mais j’étais toujours enchantée de découvrir ces jolies cartes, la papèterie anglaise me séduit tant!

Et sinon, il y a toujours une enfant qui sommeille en moi (c’est pas pour rien que je vais devenir EJE!), et j’adore les cartes à l’esprit enfantin… Par exemple toute la carterie de Correspondances.com, et notamment leur collection Rond de lune!

Heureusement, je peux compter sur my best friend Clarinette, ma tatie Luciole et ma Mam’ adorée qui partagent avec moi l’amour des jolies cartes… Et à chaque anniversaire, je suis gâtée! (d’ailleurs, si tu sais pas quoi faire fin novembre, pense à moi!)

Il y a 3 ans, Mam’ m’envoyait ce triptyque de ses vacances à l’océan, et les trois cartes sont fièrement aimantées sur mon frigo depuis! L’artiste est Marie-Anne Foucart, (je l’ai donc découverte depuis!) et nous croyions alors que c’était Gaëlle Boissonnard, autre artiste que Mam’ et moi adorons… Allez, pas de jalouses, elles sont toutes les deux originaires de la Loire!


Et toi, tu prends plaisir à recevoir du courrier, de jolies cartes, ou bien tu t’en contrefiches et tu as juste l’impression d’accumuler du papier?

Ceci est ma participation au défi du jeudi proposé par MaCyMa et Sysy in the City.

26 novembre, 26 bougies

29 Nov

Je n’ai pas encore soufflé mes 26 bougies, mais autant d’années se sont écoulées depuis ma naissance!

La veille (vendredi), ma Clarinette (super-copine-de-coeur) m’a fait un p’tit repas bien sympa, chez elle. J’étais chargée de faire mon gâteau, mais j’ai eu une journée de dingue dans la structure où je suis en stage (fête de la crèche) du coup je suis passée chez le pâtissier à côté de chez moi, que je n’avais encore jamais essayé! et c’était pas donné

Tu me pardonnes évidemment pour la qualité merdissimale de la photo, prise avec mon téléphone.

petites pâtisseries

Et comme on avait envie de tout goûter, on les a partagés! On devrait avoir plus souvent 26 ans 🙂