Tag Archives: Chéri

[j’ai testé] les variations au citron d’Alice

24 Fév

Moi, Bouba, je ne suis pas la reine de la cuisine. Je dois reconnaître que c’est surtout Chéri qui s’occupe des repas, mais il aimerait que je prenne le relais plus souvent, et surtout sans lui demander sans arrêt « et là c’est bon? et là je rajoute quoi? tu crois que c’est assez cuit?…. » Bref, que je sois autonome, inventive, et que je prenne des i-ni-tia-tives!!!

J’aime bien tester des recettes, à condition que ça réussisse. Et forcément, on n’a jamais de garantie. Du coup, il me faut une « carotte ». Ma carotte, c’est le dessert. J’adore le sucré.

Et pour trouver un compromis, je me suis dit que j’allais tester la recette de la tarte au citron meringuée repérée sur le blog d’Alice, car c’est un dessert que Chéri aime bien prendre quand on va au restau. Challenge mode ON.

J’avais intégré dans un coin de ma tête, dans la semaine, les ingrédients qu’il me manquait et mine de rien, comme de par hasard, ils ont atterri dans mon frigo. Quand j’ai scandé un « tiens, je vais faire une tarte au citron », Chéri a haussé un sourcil, dubitatif.

Oui, j’ai tout ce qu’il me faut. Oui, j’ai une recette qui a l’air simple à exécuter. Oui, je vais le faire toute seule comme une grande. Non, ce n’est pas un plat de résistance mais c’est pas grave on mangera de la soupe.

Je n’ai pas regardé l’heure exacte à laquelle j’ai commencé, mais j’ai bien mis 2 heures je pense (sans compter la 2ème partie de la cuisson). Pas de panique Marie-Monique derrière ton écran, sache que je ne suis pas un marmiton super rentable et donc en une heure et quart c’est sûrement plié pour toi.

Je n’ai pas tenu compte des remarques d’Alice pour améliorer la recette car je n’avais pas d’oeufs en plus, j’ai vraiment suivi à la lettre la recette initiale. (inutile de chercher, la recette n’est pas citée ici, j’ai mis un petit lien plus haut vers le blog d’Alice, rendons à César ce qui appartient à César)

Ma pâte sablée s’effritait un peu alors j’ai demandé un « joker Chéri » pour m’aider à l’étaler et la disposer dans le plat. Il m’a pesté dessus en disant que j’aurais mieux fait de l’acheter toute faite, que ça s’effritait tout, que c’était pas comme ça les pâtes sablées, où t’as pris ta recette?, tu lui diras à la fille que sa recette vaut rien, blablabla… (en vrai, hein, il a bien changé d’avis!!) 🙂

voilà la bête sortant du four:

la meringue fait un peu "pâté" vue comme ça, mais c'était succulent!

la meringue fait un peu « pâté » vue comme ça, mais c’était succulent!

"On voit bien les strates" comme dit ChériPetit dessert accompagné d'un thé - miam

« On voit bien les strates » comme dit Chéri
Petit dessert accompagné d’un thé – miam

Mon petit conseil: ne pas déguster le dessert tout de suite. Et le laisser un certain temps au frigo avant de s’empiffrer déguster. On a trouvé ça un peu lourd et trop sucré hier soir. Alors qu’aujourd’hui à midi, elle était bien fraîche et dé-li-cieuse!!! Bref, je suis trop fière de moi… J’ai d’ailleurs eu les félicitations du jury de Chéri qui ne se retient pas quand il s’agit d’apporter sa critique culinaire. Challenge mode OFF

[NB Alice: tu as mis dans ta liste d’ingrédients qu’il fallait 4 citrons, et la recette n’en fait utiliser que 2… Est ce une erreur ou ai-je mal lu? Bref, il me reste 2 citrons, je vais être obligée de refaire une autre tarte!] 🙂

N’hésite pas à venir me dire ici, ou chez Alice, si tu testes toi aussi la recette!

Publicités

quand est-ce qu’on va au ski?

21 Fév

Chéri et moi, on s’aime, mais on est très différent. On s’intéresse à des choses parfois complètement opposées, on n’aime pas du tout les mêmes sports (enfin est-ce que j’aime le sport tout court?) mais s’il y a un truc qu’on aime en commun c’est bien le ski. Et surtout, c’est le seul sport où on a le même niveau et donc on ne s’engueule pas! (au vélo, par exemple, il paraît que je me traîne).

Nous ne sommes pas des skieurs exceptionnels, mais on a tout de même nos propres skis et on prend les pistes rouges sans problème, parfois même les pistes noires, soyons fous!

Il y a deux ans et plus, quand nous étions malheureusement séparés géographiquement, le weekend ski était l’occasion de nous retrouver à peu près à mi-distance pour deux jours en amoureux. Super-Besse, La Bourboule, Mont-Dore. On est bien d’accord, ce n’est pas Courchevel, mais étant donné que je n’ai que la 1ère étoile c’est largement suffisant 🙂

Si j’étais riche, je partirais chaque année une semaine en profiter dans un chalet à la montagne. J’avais adoré au lycée lorsque j’étais partie une semaine en colo ski avec ma Clarinette. (bon, j’étais dans le groupe des nuls parce que les autres étaient tous sur des skis chaque hiver depuis qu’ils avaient 4 ans, mais c’est un superbe souvenir)

Avant donc, on partait en weekend ski avec Chéri. Maintenant qu’on habite dans la Drôme, on est à une grosse heure et quart de la station Villard de Lans. Maintenant, Chéri a un boulot qui lui fait faire un nombre d’heures de fou, et il ne veut partir qu’à la journée, le samedi par exemple, pour pouvoir se reposer le dimanche.

Et puis, de toute façon avec sa forme de pieds, il a les chevilles en compote au bout d’une demi journée (on l’aurait appelé Pieds-Plats si c’était un Indien) et même s’il aime skier, une journée par ci par là ça lui suffit, mais un weekend non merci.

Snif! Cet hiver on n’a pu skier qu’une seule fois pour l’instant. J’aurais aimé y aller demain mais il va faire supra froid, surtout en température ressentie! Allez, quand est-ce qu’on va au ski?!!?

Retrouve les autres participations au défi du jeudi chez Macyma et Sysy in the City

21-02-13-défidujeudi-ski-168x255

en vrac #5

13 Fév

Quelques news, en vrac…

« regroupement » en formation à Lyon de deux semaines, intenses mais qui sont passées en un éclair. Et pourtant, à mon retour en stage à la crèche lundi, j’ai l’impression d’avoir raté plein de choses… La petite J. a perdu sa maman :(, le petit I. n’a plus une démarche hésitante de trotteur débutant et court de partout, le papa de A. qui est militaire est parti pour une mission de 5 mois en Afrique et son petit n’est pas reconnaissable et nous en fait voir de toutes les couleurs (mais je peux le comprendre, lui qui est si fusionnel avec son papa), de nouvelles petites têtes ont fait leur adaptation à la crèche, deux collègues ont faibli et sont en arrêt, quelques conflits entre collègues ont ponctué les conversations… bref, tout ce petit monde continue de tourner sans moi!

les enfants à la crèche étaient particulièrement excités ces deux jours, et malgré l’absence des 2 collègues en arrêt, nous étions largement dans les clous côté encadrement car pas mal de petits bouts sont malades aussi. Et pourtant, ils nous ont achevées! Très franchement j’étais sur les rotules hier soir… Et ce nouveau rythme au niveau de mes horaires depuis janvier est fort appréciable puisque je travaille sur 4 jours avec mon mercredi libéré, qui me coupe la semaine et me permet de glander bosser sur mon projet et mon mémoire. (plus que ces deux dossiers à rendre, yes!)

– ma référente de stage est ravie de la place que j’ai prise dans l’équipe, bon ce qui est dommage c’est que début avril c’est (déjà) fini. Sur les 28 semaines de stage, il ne me reste que 5 semaines… Snif 😦

je connais la date de mes épreuves finales du diplôme: les deux oraux début juin, et mon dernier écrit le 18 juin. Youhou!!! Verdict le 4 juillet!!!

Chéri veut que je commence dès maintenant à postuler. Mais je trouve trop bizarre de faire des lettres de motivation pour un poste que je sais que je n’aurai pas étant donné que je n’ai pas encore le diplôme en poche. « Au moins, ils ont ton CV dans leurs contacts, et tu n’as pas envoyé ta lettre en candidature libre. Tu as des éléments pour écrire ta lettre, d’après le profil recherché » me dit Chéri. Oui mais voilà, je ne sais pas me vendre, et pour l’instant ma lettre est en mode brouillon et digne d’une collégienne… Affaire à suivre (mais rapidement, car il faut postuler avant le 22)

j’ai récupéré ma Teufteuf qui démarre au quart de tour désormais, en ayant tout de même été délestée de quelques centaines d’euros mais la voiture a encore de beaux jours devant elle. Le garagiste m’a dit en souriant: « avant de vous rendre les clés, je peux vous donner un cours de starter? Montrez moi comment vous démarrez votre voiture… » Ahem… Femme au volant, … femme au volant! Il semblerait que depuis 4 ans que je roule avec mon tagazou, je n’utilisais pas correctement le starter (oui, ça existe encore…!)

Vendredi on s’est fait un petit restau pour nos ♥ 7 ans ♥, le tiramisu était plutôt bon mais ne valait pas celui de l’italien qu’on avait goûté à Paris. C’était quand même un doux moment passé après ces deux semaines chacun de notre côté! Tandis que demain, pour la Saint Valentin… Môssieu va au foot, mais je m’en fiche, j’aurais une soirée tranquillou sur le PC, qui ne sera pas ponctuée de « mais arrête de perdre ton temps à ça! » ou « t’en a pas marre de lire des blogs? »

A vous les studios.

♥ 7 ans de love you ♥

4 Fév

« 7 ans de vie commune de bons moments et de ronflements mais 7 ans de bonheur. Je t aime »

Petit texto by Chéri ce matin… Tout simple, mais tout lovy lovy pour lui qui n’est pas adepte des textos d’amoureux!

Alors ce ne sont pas 7 ans de vie commune au sens 7 ans sous le même toit. Nous avons connu plusieurs fois et pour des durées plus ou moins longues, la relation à distance… Etudes ou boulot oblige! Malgré cela, nous avons tenu et ça valait le coup! Nous sommes différents, mais si complémentaires…

Ça fait 7 ans que c’est mon N’amoureux, 7 ans que je l’aaaaiiiiiime ♥ (et que je lui ronfle dessus, accessoirement!)

ma bibliothèque est full!

21 Jan

L’année où j’ai rejoint Chéri en Dordogne, nous avons eu notre premier appartement en commun de manière officielle (mon nom sur l’interphone, déclaration commune ect…) et non plus l’un qui habite chez l’autre.

Bref, je suis arrivée avec des joujoux par milliers. N’oublie pas mon petit soulier. Du bazar, ah ça oui j’en avais!! Et cette année là j’ai même vécu la formidable expérience du remplacement en maternelle pendant une année scolaire. Autant te dire que j’ai agrandi ma collection de bouquins (entre la préparation au concours de professeur des écoles et les livres de littérature de jeunesse…)

couverture album mario ramos loup loup y es tu?

Un petit hommage à Mario Ramos, décédé il y a quelques semaines. J’aime beaucoup cet auteur de littérature de jeunesse,
et plusieurs albums de lui font partie de ma bibliothèque!

Ni une, ni deux, en deux-trois clics Chéri trouve une bibliothèque pô chère sur le bon coin, histoire d’ordonner un peu tout ça, et surtout dans l’espoir de cantonner mon bazar dans un espace limité.

Maintenant que nous avons déménagé dans la Drôme, et surtout dans un appartement plus petit, il faut faire des concessions. Alors j’ai déposé pas mal de livres à vendre sur price minister, j’en ai vendu quelques uns, mais que des récents (moins de 5 ans). ça a été dur pour moi, la partisane du « ça pourra toujours servir » ou « celui-là-je-l’aime-trop-mais-je-ne-l’ouvre-jamais »

J’ai quand même gardé ma collection d’enquêtes de Patricia Cornwell car je n’ai pas eu le temps de lire tous les livres (achetés 1 euro pièce sur une brocante et pas du tout abîmés!) et aussi mes Ken Follett et Harlan Coben adorés!

Et puis, bien sûr, j’ai une multitude d’albums de l’école des loisirs (notamment en lutin de poche parce que ça commençait à faire un sacré budget) et les albums chéris de mon enfance. Chéri a mis le holà et m’a interdit d’acheter d’autres albums avant que nous ne devenions parents.

Pas la peine de me prendre pour une femme soumise hein, mais le deal c’est que j’en achète un si j’en revends un autre. Et pour l’instant, je ne me vois pas me séparer de MES albums 🙂 Alors je me fais plaisir en offrant aux enfants des autres!

Retrouve les autres participations au lundi parmi tant d’autres chez Zaza

famille de poissards

3 Jan

Papa a toujours dit que notre nom de famille signifiait « en péril » ou « en situation périlleuse ». Mais le père de Chéri a reçu un livre sur l’origine des noms de famille, et il était indiqué pour mon nom de famille « se dit d’une personne malchanceuse ». Aurions nous une destinée malheureuse? En tout cas je sais de qui je tiens ma poisse!

Samedi 29 décembre, nous fêtions Noël du côté de Mam’,  chez Nathoune ma marraine chérie.

Comme nous sommes nombreux, et que ça devient fatiguant de préparer un repas pour autant de personnes, nous ne mangeons que le « goûter ». En gros, on se rejoint en début d’aprèm, et on a thé, café, bûches, papillotes, salade de fruits à volonté… plus toutes les douceurs faites maison que chacun amène chez celui qui reçoit.

Papi s’occupe toujours du champagne et du fromage, parce que le sucré ce n’est pas son truc…

Le soir, au moment de partir, Chéri et moi voyons Nathoune répartit les restes dans les sacs de chacun. Et là, je vois qu’elle nous met des restes de fromages provenant d’une laiterie du département, qui a eu récemment des soucis de listeria!! Chéri et moi l’avions lu le matin même dans le journal chez ses parents, la nouvelle n’était donc pas encore très répandue. On vérifie sur internet le numéro du lot, hélas c’est bien un fromage susceptible d’être contaminé. On explique aux autres, toussa toussa… Et on demande qui en a mangé (Chéri et moi n’avions même pas vu qu’il y avait du fromage au milieu de tout le sucré)

Devinez qui est le seul à en avoir mangé? Mon papounet!!

La période d’incubation est entre 4 à 8 semaines selon nos différentes sources, aussi rien n’est à signaler pour l’instant.

trèfle

 

si c’est moi qui fait les courses…

20 Nov

…je craque!

Depuis que je vis avec Chéri, je mange plus sainement. Il déteste tout ce qui est gras diététiquement parlant, non pas qu’il fasse attention à sa ligne, mais plutôt dans un souci de santé, faire attention à ce qu’il y a dans nos assiettes. J’ai parfois l’impression d’être privée, mais je m’autorise régulièrement quelques cochonneries dans mon coin…

Aussi, nous ne faisons plus les courses en supermarché. La Drôme est le premier département de France pour l’agriculture bio, alors on a de quoi faire en matière de fruits et légumes. On ne mange pas forcément bio, mais surtout local. Chéri va directement acheter chez un producteur 2 fois par semaine, juste à côté de son boulot. Il prend le pain en rentrant, et moi toutes les 2 semaines ou plus, je vais à la boucherie faire le plein et on congèle ce que l’on ne consommera pas dans les 3 jours.

Mais pour le reste? Produits ménagers, épicerie… On plus souvent je vais une fois par mois (ou moins!) au Dia du coin. Avant, je me méfiais des magasins « low cost », mais on s’est rendu compte que pour pas mal de produits il n’y a pas forcément que le 1er prix. (même si je reconnais que le produit 1er prix n’est pas forcément le plus mauvais, les grandes marques nous entourloupent aussi parfois avec la composition!)

Bref, quand je fais les courses seule, je craque! Je ne peux pas m’empêcher de revenir avec des cochonneries…

bonbons lutti qui piquent et biscuits pick up

Mélange de bonbons Lutti qui piquent
et biscuits Pick Up, ma découverte récente que je surkiffe grave 🙂

Et encore, là on ne voit pas les petits suisses mi chocolat/mi lait #craquage du mardi soir!

Et toi, il t’arrive souvent de craquer en faisant les courses?

mardi tout doux #14

16 Oct

ça fait un moment que je n’ai pas participé au« mardi tout doux » de Maman@home. (pas de RDV cette semaine car elle fête les 3 ans de son blog, surprises à la clé!)

Tiens aujourd’hui on est mardi! Tiens, Chéri m’a ramené des viennoiseries!

…alors que, je le rappelle, Môssieu fait attention à ce que nous mangions sain, équilibré, pas trop gras, pas trop sucré… Bref, la gourmande que je suis a souvent l’impression d’être mise au régime!

N’y voyez pas de la goujaterie de sa part puisqu’il s’impose ça à lui aussi, non dans un souci de veiller à nos poids respectifs (nous avons de la chance de ce côté là) mais de manger « comme il faut ».

Ce soir, en allant acheter le pain, il restait des viennoiseries à la boulangerie, il s’est dit qu’il allait être lovy lovy et les a embarqués hiiiiiiiiiiiiiiii!!!!

Ki ki va se régaler domani?!!

 

mon bricol’homme

9 Sep

Je ne suis pas quelqu’un de très manuel, faut dire que chez mes parents le bricolage est plus du rafistolage qu’autre chose, et Papou craint quand Mam’ a quelque chose à faire bricoler dans la maison. Il finit par se lancer, s’énerver, bâcler, et on arrive à un résultat tout de guingois. Bref, on n’est pas une famille de bricoleurs!

En revanche, le papa de Chéri aime rafistoler, construire… Il a un établi de compétition dans son garage, avec une place bien précise pour chaque outil, et il est équipé comme personne!

Chéri n’est pas aussi bricoleur que son papa, mais je crois que ce qui lui plaît c’est le challenge. Il bidouille pas trop mal en électricité notamment.

Hier, nous avons « baptisé » sa perceuse/visseuse/dévisseuse que nous avons eu en cadeau à Noël de la part de ses parents. Il fallait fixer le meuble acheté chez Fly, et aussi notre miroir qui était appuyé contre le mur depuis 3 mois!

Un vrai casse-tête: choisir la bonne en fonction du diamètre de la cheville, du matériau du mu (on y est allés un peu au hasard, car on ne savait pas de quoi le mur était fait!) Au début, on ne comprenait pas pourquoi ça n’avançait pas dans le mur.. Quelques bidouillages plus tard, on a supposé qu’on devait être au départ en mode visseuse et non perçeuse. Oui bah quoi, on tâtonne hein! Et puis ils font flic avec leurs notices communes à plusieurs appareils différents, qui pour certains paragraphes ne te concernent pas!

A part la compréhension de la notice, je n’ai pas été d’une grande aide. Je me bouchais les oreilles comme un petit devant son premier feu d’artifice. Et je priais pour qu’on atterrisse pas dans la chambre du voisin, comme dans les dessins animés! En plus il était 20h30 quand on perçait nos trous, j’avais peur que nos voisins viennent se plaindre (j’ai bien pensé à toi Elsa!) Bon en même temps, on a relativisé car depuis que Chéri est installé ici (novembre) on n’a jamais donné de coups de perceuse, et il n’y a pas d’enfants dans l’immeuble donc à priori personne de couché. De plus, on s’est dit qu’il valait mieux le faire le samedi soir que le dimanche matin, car nos voisins directs sont du genre à dormir jusqu’à midi, et les deux murs dans lesquels nous percions donnent sur leur chambre!

Finalement, mon bricol’homme s’en est sorti comme un chef, je suis fière de lui!

Petit bonheur à bon marché! Retrouve les autres participations chez Maman bavarde

jouer à cache-cache..chez Fly

9 Sep

Hier, Chéri et moi sommes allés chez Fly en fin de journée, pour acheter un meuble à chaussures, lassés de voir traîner nos nombreuses shoes dans le couloir. Après moultes pérégrinations, on a choisi celui là:

SHOE – 75 euros

Mais ce n’est pas avec Chéri que j’ai joué à cache-cache… Là, au détour d’un rayon, j’aperçois devant moi ma référente de stage avec son compagnon et ses enfants. Réflexe idiot: je pars me cacher au rayon précédent. J’ignore si elle m’a vu, je pense qu’elle nous a doublé car Chéri et moi regardions un meuble de salle de bains et tournions le dos à l’allée principale.

En fait, je ne savais pas comment réagir. Pas envie de lui faire la bise, ce serait hypocrite, et certainement réciproque.  Juste se faire un petit signe/ sourire? Mais là on allait se suivre jusqu’à la fin du magasin et je trouvais ça pesant. C’est le weekend quoi, merde! Du coup j’ai obligé Chéri à faire mu-muse dans les rayons chambre d’enfant, où moi qui ne suis pourtant pas fana de peluches, j’ai pu voir des choses très sympa!

Chéri s’est exclamé: wahou! j’aurais adoré étant petit!
Pouf DINO – 19,90 euros

Au final, on est arrivés aux caisses au même moment, elle payait quand nous installions nos affaires. Je ne sais pas si elle m’a vu, en tout cas c’est puéril, mais je suis soulagée de ne pas avoir été obligée de lui dire bonjour!