Tag Archives: animaux

Alphabet [Chut, les enfants lisent! #2]

22 Jan

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous un coup de coeur livresque (ça se dit?!!). Ce livre est un très bel imagier, aux photos choisies avec goût.

Alphabet, Collectif, La Martinière, 9,90 euros

Alphabet, Collectif,
La Martinière, 9,90 euros

Je l’ai découvert à la crèche, il faisait partie de ceux que l’on a emprunté à la bibliothèque à l’automne. Depuis, je l’ai offert à l’occasion de deux naissances avec d’autres livres dont je parlerai plus tard.

Les enfants de la crèche sont passionnés par ces jolis clichés, et voici leurs (nos!) préférés:

Les enfants aiment commenter le "gros câlin". Celui des gorilles est aussi très touchant!

Les enfants aiment commenter le « gros câlin ».
Celui des gorilles est aussi très touchant!

"le cache-cache de l'éléphant" ... ... ou encore "oh! on voit que ses fesses!"

« le cache-cache de l’éléphant » …
… ou encore « oh! on voit que ses fesses! »

J'ai montré cette jolie photo à Chéri, fan de hérissons (oui, il en faut pour tous les goûts ^^) Il était émerveillé: "c'est rare qu'on puisse voir aussi ses petites pattes! Et en plus il est au milieu des champignons!!" (un autre truc que Chéri aime bien! ;) )

J’ai montré cette jolie photo à Chéri, fan de hérissons (oui, il en faut pour tous les goûts ^^)
Il était émerveillé: « c’est rare qu’on puisse voir aussi ses petites pattes!
Et en plus il est au milieu des champignons!! »
(un autre truc que Chéri aime bien! 😉 )

N'est-il pas trognon ce petit lapin  avec son oreille croquée et sa petite langue tirée?!

N’est-il pas trognon ce petit lapin
avec son oreille croquée et sa petite langue tirée?!

Mon seul bémol pour ce livre: les animaux sont parfois désignés par leur nom réel, parfois par leur catégorie, ce qui peut porter à confusion pour les enfants (je dirais surtout en maternelle puisque c’est là qu’ils apprennent à catégoriser). Par exemple, à la lettre S les éditeurs ont choisi singe (ce sont des chimpanzés) et pour N, ils ont choisi naja (une espèce de serpent). J’imagine la confusion dans la tête d’un plus grand qui apprend à lire. Bref, c’était ma petite parenthèse et certainement l’instit’ d’une année qui parle en moi ^^ (ndlr: j’ai été enseignante une année en maternelle avant d’effectuer ma formation d’EJE)

D’autres titres très sympa existent dans la même collection (contraires, chiffres, formes, couleurs, arbres, camouflage…). Je ne les ai pas tous lus, mais parmi ceux que je connais, « Alphabet » est mon préféré!

Retrouve les autres participations à « Chut, les enfants lisent! » chez Yolina.

chut les enfants lisent

Publicités

♪ Petit écureuil roux ♫ [défi du jeudi]

24 Oct

Une petite participation rapide au défi du jeudi, histoire de montrer que non, ce blog n’est pas mort, juste un peu en veille… (Pourtant, j’aurais plein de choses à dire, à raconter, mais la fatigue me fait consacrer moins de temps à la blogosphère…)

Alors sur le thème de l’écureuil (oui j’avoue les filles, vos thèmes sont parfois un peu tirés par les cheveux!), j’ai pensé immédiatement à cette chansonnette que les enfants aiment beaucoup à la crèche:

« Un p’tit écureuil roux, chante, danse et fait la roue (x2)

Arrête, arrête, ne fais pas le fou!

Tu vas te casser la tête, petit écureuil roux! »

Christian Merveille

Biscarrosse Plage, 2011. Fin des vacances, avant de reprendre la route...

Biscarrosse Plage, 2011.
Fin des vacances, avant de reprendre la route…

Retrouve les autres participations au défi du jeudi chez Sysy in the City et Macyma.

24-10-13-Ddj-ecureuil

Rosie au cirque [Chut, les enfants lisent! #1]

13 Mar

Je participe pour la première fois au RDV initié par Yolina (blog « Devine qui vient bloguer »), « Chut, les enfants lisent! ». Cela dit, j’ai déjà parlé de quelques livres pour enfants sur le blog (voir tag « littérature de jeunesse »).

Aujourd’hui, je présente cet album que nous avons beaucoup lu ces derniers temps à la crèche, car la salle de vie était décorée sur le thème du cirque pour le carnaval.

Antoon KRINGSEcole des loisirs - 1993

Antoon KRINGS
Ecole des loisirs – 1993

Rosie a un appareil photo, mais elle n’est jamais allée au cirque. Son amie Salamie l’accompagne car elle, connait déjà. Elles vont rencontrer plusieurs personnages:

2013-02-27 16.49.06

le lion
mais « c’est pas drôle, il dort tout le temps ».

dompteur

« avec son fouet et ses grandes moustaches,
le dompteur fait peur »

Rosie et Salamie vont également rencontrer l’éléphant, Max le singe, Marie l’otarie et…

roulotte

à votre avis, qui se cache dans cette roulotte?

Le texte est simple, les couleurs vives (voir couverture, parce que avouons-le, mes photos sont moches!), les dessins sont peints. Bref, tu l’as compris, je suis séduite par le graphisme d’Antoon Krings (il est notamment l’auteur de la série « drôles de p’tites bêtes avec Antonin le Poussin, Simon le Hérisson…mais je préfère cet album à ladite collection). Je me régale à raconter cette histoire aux enfants car c’est VRAIMENT le best-seller du moment, ils la demandent à chaque temps lecture!

L’école des loisirs classe cet album dans sa collection pour les 2/4 ans, mais les plus petits regardent aussi avec grand intérêt ces images colorées!

Les autres livres présentés sont à découvrir chez Yolina

chut les enfants lisent

alone in the dark

9 Jan
Aller commander une nouvelle CB.
Prendre une coursive mal éclairée, en hiver,  le long d’un canal en ville,
qui raccourcit vraiment.
Entendre des bruits bizarres.
Se retourner.
Ne voir personne.
Continuer.
Re-bruit.
Re-retournement.
Re-personne.
Se maudire d’avoir lu autant de polars.
Se retrouver à imaginer des scénarios rocambolesques et vraiment flippants.
Puis à la fin du sentier, repérer l’auteur des bruits suspects.
Un canard, nageant à la même allure que ma marche.
Coin coin!
photo prise le long du canal, au mois de juin. J'avais trouvé cette petite famille trop craquante!

photo prise le long du canal, au mois de juin.
J’avais trouvé cette petite famille trop craquante!

les rats du ciel

5 Juil

Chacun ses phobies, même les plus surprenantes! Moi, je regarde et lis certainement trop de thriller et polars, mais j’ai peur de me lever dans le noir, encore plus dans une maison que je ne connais pas. J’imagine toujours qu’il y a un « méchant » (#en mode j’ai 3 ans) qui m’attend au détour du couloir pour me découper en morceaux ou autres joyeuseries. Si je n’ai pas de lumière (comprendre: j’ai éteint mon téléphone et je n’ose pas allumer la lampe car sinon Chéri va me rendre la pareille plus tard), je suis prête à foncer dans les portes et les murs tellement je me précipite pour aller aux toilettes. Oui, je suis une fille qui se lève toutes les nuits au moins une fois pour aller aux toilettes. Et ce n’est pas à cause de l’envie pressante d’uriner, c’est juste pour éviter de rencontrer quelqu’un!

Bref. Et la phobie de Chéri, c’est…les oiseaux! Il déteste quand un oiseau passe très près au dessus de sa tête!

Quand nous habitions en Dordogne, nous avions la chance d’avoir une grande terrasse. Malheureusement, celle ci était jalousée par un couple de pigeons nichant dans le grenier de la maison voisine! Les rats du ciel, comme il les appelle! Chéri a alors élaboré un piège pour les éloigner! (Non, j’te vois venir, on ne mange pas de pigeon! Et puis, il ne s’agissait pas de les emprisonner, juste de les faire fuir!)

Il s’est débrouillé avec notre parasol cassé, qui donnait une drôle d’allure à notre terrasse vue de loin!

Tu me fais rire avec tes bêtises Chéri 🙂

Ceci est ma participation au défi du jeudi proposé par Macyma et Sysy in the City!

Chat VS Chien

24 Fév

Il m’arrive encore de repenser à notre « Cachou », petit fox-terrier qui a débarqué dans notre maison quand j’avais 6 ans… ça faisait un moment que Frérot n°1 et moi (surtout moi d’ailleurs!) réclamions un chien ! Les parents n’étaient pas très chauds, mais ont craqué en voyant celui de nos amis… « il leur reste encore un chiot » ont ils dit en parlant de l’endroit d’où venait le leur.

Sauf que si nos amis ont eu la version gentil chien-bien-sage qui reste à la maison, nous on a eu son frère, version chien de chasse, qui aboie sur tout ce qui passe, qui déterre la moindre bestiole du jardin et transforme le peu de terrain que nous avons en champ de bataille, mord les grillages… Bref! On l’aimait beaucoup, mais il n’était pas à sa place avec nous, il avait besoin de grands espaces pour se défouler. Papa l’amenait chaque weekend au bois, quand nous étions sur nos vélos, mais c’était sans doute si peu pour lui.

Je ne suis pas chez mes parents, sinon je vous aurais mis une photo de lui, notamment une où Frérot n°1 lui fait un gros câlin, j’aime beaucoup ce cliché! Du coup, merci Google images, j’ai trouvé cette photo sur le net qui est très ressemblante de notre Cachou bien que nous n’entretenions pas aussi bien son poil!

Frérot n°2 est ensuite né, mais il l’aura peu connu car 2/3 ans plus tard, mes parents ont fini par le donner à un ami chasseur de mon grand-père.

Je m’en souviens encore, Maman me l’avait expliqué, mais j’avais été très triste quand ça avait été officiel. Je revenais de mon cours de piano quand elle m’a dit « ça y est, le copain de Papi est venu chercher Cachou ». Je n’étais pas très proche de mon chien, car étant de tempérament calme, son côté tout excité me faisait presque peur parfois. Et pourtant, j’ai pleuré.

Son « départ » a laissé une sorte de vide à la maison, il « manquait quelqu’un ». Il faut reconnaître que nous n’y connaissions cependant rien en chien, car nous avons appris qu’au bout de 2 jours avec le fameux « copain », Cachou revenait  auprès de son maître dès que celui ci le sifflait. Nous, en 6 ans, il ne nous écoutait toujours pas…

Pour nous « consoler », Maman avait offert à Frérot n°1 un aquarium. Je me souviens avoir été très en colère, l’impression qu’elle se fichait de nous. Comme si 3 poissons dans un bocal allaient nous faire le même effet! Nous en avions « un chacun », mais à part la surprise des premiers jours, je ne les ai jamais nourris, ne me suis jamais occupée de changer l’eau. Au début, c’était très certainement pour marquer ma désapprobation, mais finalement je me dis que c’était aussi du désintérêt. On les a gardés très longtemps, remplacés, ect.. L’aquarium a quitté le salon de mes parents il n’y a seulement 2 ans, et je dois avouer que la seule chose fascinante pour moi chez les poissons, c’est le pouvoir de zénitude qu’ils exercent, notamment avec les jeunes enfants!

Bien avant la fin de l’aquarium, les poissons ont « cohabité » avec un chat. Mes parents n’aimaient pas du tout cet animal, et je crois qu’ils nous avaient transmis leur crainte, je dirais même que les chats me dégoûtaient avant que l’on en ait un. Frérot n°2 a en effet fait le forcing pendant plus d’un an pour avoir un chat, et a trouvé la méthode forte pour parvenir à ses fins. Etant né le 21 décembre, sa liste de Noël est en général très riche, car il sait que les parents y puisent aussi des idées pour l’anniversaire. L’année de ses 9 ans, il n’y avait qu’une seule ligne sur sa liste: un chat. Rien d’autre! C’est ainsi qu’un petit chaton a fait son apparition dans notre vie familiale. ça aurait été un bébé, que ça aurait été pareil. On était tous gaga, parents compris! Malheureusement, le jour de ses 6 mois, il a disparu. Nous soupçonnions qu’il se soit fait écrasé étant donné qu’on habite à côté d’une grande route. Il est revenu 3 jours plus tard, la mâchoire pendante, et la gangrène en prime. Pas d’autre choix que de le faire piquer. Maman et Frérot n°2 ont été très tristes pendant plusieurs jours. Et au bout d’une semaine, la véto appelle à la maison en disant qu’elle a recueilli une chatte siamoise, qu’elle a déjà trop d’animaux chez elle, qu’on est peut être intéressés?

Mes parents réfléchissent et mon père refuse, de peur que le scénario se répète: chat écrasé, piqué, des pleurs dans la maison. La véto rassure alors mes parents, ce n’est pas un chat de gouttière, c’est un chat qui reste dedans. Le petit terrain dont nous disposons lui suffira comme territoire, pas besoin d’aller se promener dans d’autres contrées!

Mes parents acceptent, pour la plus grande joie de Frérot n°2. Je suis horrifiée à l’idée qu’on ait un siamois à la maison. Je revois trop les chats méchants dans « la Belle et le Clochard ».

Je l’imagine avec le poil rat, une tête « sèche » (pas bouboule quoi). Un peu comme ça:

Et en fait, pas du tout! Notre Luna nous comble depuis 9 ans! C’est fou, sans en faire trop avec elle, c’est vraiment « la petite dernière » de la maison. Maintenant que mes deux frères sont post-bac et ne sont à la maison que les weekend (et moi genre une fois par mois!), c’est vraiment LA présence à la maison. Je crains qu’elle ne laisse un grand vide quand elle nous quittera.  Maman a déjà décrété qu’elle ne reprendrait pas d’animal, car elle s’y est beaucoup trop attaché. Je te rassure, on n’est pas du tout du genre kiki rose sur la tête et compagnie. Mais comment ne pas fondre devant cette jolie boule de poils, de surcroît très affectueuse et qui a la taille d’un chaton de 8 mois depuis toujours!?

luna_fenetreluna_poufluna_canapé

euh… sinon je voulais pas mettre les photos en si gros, mais j’ai encore un peu de mal avec les dimensions, toussa…

Plus tard, si j’ai une maison, j’aurai un chat. Chéri aime bien aussi cet animal (ceux de ses parents nous font trop marrer!) et puis les chiens, faut dire qu’il en a un peu peur… 🙂 et puis j’me vois pas sortir faire pisser le chien 4 fois par jour, être coincée pour les vacances ect… Un chat, c’est plus indépendant!

Et toi, t’es plutôt chat ou chien?

Ceci est ma 1ère participation au match de Virginie B. Tu peux retrouver les autres participations ici.