Tag Archives: accueil d’un enfant

petit plaisir à bon marché

3 Juil

Cette semaine, je suis en stage à la crèche en horaires du soir… Je peux ainsi me lever tranquillement. J’émerge vers 8h30 avant que Chéri ne parte au boulot.

Et surtout, je profite d’avoir le temps pour préparer un petit déj’ de compèt’: une collection de tartines beurre-confitures, et avoir le plaisir de les tremper dans un bol de cacao. Je me paye même le luxe de boire un verre d’orange! (D’habitude c’est trop la course tu vois!)

Et une autre douceur qui n’a rien à voir avec mon petit déjeuner pour ce mardi tout doux: je suis revenue à la crèche après une « pause » formation d’une semaine. Et c’est trop émouvant de voir la petite C. qui marche toute seule, ça y est! Et le petit W. dont les gestes s’affinent pour enfourner sa cuillère dans la bouche et en mettre un peu moins à côté! La petite P. qui est devenue grande soeur!!

C’est doux aussi d’avoir enfin le « droit » de donner à manger aux bébés (ma référente a souhaité que je reste un max’ dans l’observation le premiers mois qui m’a paru très long je l’avoue). Savourer ces instants de tête à tête, de calme, d’échanges individuels..au milieu de la tempête qu’est souvent la collectivité!

RAM, ce n’est qu’un aurevoir…

19 Avr

ça y est, j’ai terminé mon stage en RAM (relais d’assistantes maternelles, ndlr). Il a duré 10 semaines, échelonnées entre début janvier et mi avril. J’ai fini lundi, pour être exacte. J’ai quelques jours de « repos » avant de retourner en formation lundi prochain. Et vraiment, j’ai du mal à me dire que la semaine suivante, je ne retournerai pas au relais.

Les assistantes maternelles m’ont fait un chouette aurevoir la semaine dernière! Elles connaissent mon grand intérêt pour la littérature de jeunesse, et m’ont offert trois livres que je ne connaissais pas. J’en parlerai bientôt! Mon dernier temps collectif s’est donc déroulé autour d’un goûter, en trois temps (je m’en suis mis plein la panse!!) car elles sont nombreuses et la structure a un agrément pour accueillir 14 enfants à la fois maximum. Je passerai sur le fait qu’une de mes deux fournées de muffins a été complètement râtée (le genre tellement sec que tu dois boire des litres d’eau derrière pour t’en remettre!) Heureusement, je n’étais pas la seule à avoir cuisiné!

J’ai été émue de voir comme elles m’avaient complètement intégré dans le fonctionnement de la structure, et les enfants aussi. Je suis très contente de mon choix d’avoir effectué un de mes stages pendant ma formation au sein d’un relais, c’est si différent des crèches et halte-garderies! Et pour le coup, j’ai plus de probabilité de pouvoir y travailler que dans un foyer de l’enfance, une MECS (maison d’enfant à caractère sanitaire) ou encore un service de pédiatrie.

Je suis aussi contente d’avoir changé mon regard vis à vis des assistantes maternelles. Effectivement, j’ai eu deux mauvais souvenirs de « nounous » étant petite. (J’en ai eu deux géniales aussi, mais l’une d’elles je ne l’ai eu qu’un an, et l’autre j’étais trop petite pour m’en souvenir, mais selon les dires de Mam’ elle était super). Je ne sais pas si c’est aussi lié au fait qu’avant d’entamer ma formation pour devenir EJE, je voulais être instit’, mais je me suis toujours dit que plus tard, je mettrai mes enfants en crèche.

La socialisation…blablabla…habitude de la collectivité avant de rentrer à l’école…blablabla…plus d’activités variées, des intervenants…blablabla.

Ouais mais en fait je ne savais pas de quoi je parlais! Je n’avais jamais côtoyé autant de bébés, et avoir passé deux semaines dans une « section bébé » en crèche m’a horrifiée. 3 adultes pour donner à manger à 12 enfants. 3 qui mangent, 9 qui braillent. Pas le temps de profiter du moment du repas avec chaque enfant. Ok j’exagère, ce n’est pas partout comme ça! Mais l’accueil d’un bébé me semble plus favorable chez une assistante maternelle, qui fréquente un relais, une médiathèque, ludothèque… et ne reste pas fermée sur son chez-soi. Je ne suis pas catégorique, hein, mais je trouve que c’est le compromis idéal. Un tout petit groupe d’enfants, qui pour autant ne reste pas un cercle fermé mais rencontre d’autres enfants et adultes, dans un espace différent. Encore faut il trouver une assistante maternelle qui convienne à l’enfant et ses parents.

Rien n’est PARFAIT, si ce n’est un enfant en confiance et des parents sereins! Et pour toi, quel est le type d’accueil idéal pour un bébé, un jeune enfant?

Ma participation au défi du jeudi de MaCyMa et Sysy in the City