Archive | les p’tits bonheurs RSS feed for this section

mes p’tits bonheurs de la semaine #10

12 Mai

Une semaine riche en petits bonheurs!

– j’ai rendu mon mémoire, enfiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin!!!

j’ai découvert pour la première fois une chouette pâtisserie derrière mon centre de formation, et elle déchire. Quel dommage que je ne la découvre que maintenant alors qu’il ne me reste qu’une semaine de cours, et que j’ai passé 3 ans dans cette école!! (ou peut être que c’est mieux, en fait. Je serais supra pauvre et obèse!)

– j’ai acheté une belle tarte à la praline chez ce fameux pâtissier pour les 30 ans de Chéri (eh oui!) qui a adoré, je suis ravie. Et même qu’il m’a « complimentée »: « Autant tu ne sais pas associer les aliments pour cuisiner, autant tu as vraiment bon goût en matière de pâtisserie ». Si, si, c’est un compliment 😉

2013-05-07 21.06.29

– ma Teuf-teuf a eu le droit à des essuies-glace tout neufs, et un lavage au rouleau + karsher, the first time depuis 5 ans!! La faute aux oiseaux qui ont copieusement oeuvré sur le toit et même la poignée de la portière (beurk) alors que j’ai laissé ma tuture seulement deux jours sans bouger..certes, sous un arbre!

on ne voit pas bien, mais en vrai c'était supra épais :/

on ne voit pas bien, mais en vrai c’était supra épais :/

– notre copine LN et sa petite K. sont venues du Far Ouest passer quelques jours chez nous, comme l’année dernière pour ce weekend prolongé. Cette année, notre pote Ktorvi n’était pas là, vaquant à d’autres projets, et elles sont donc venues accompagnées du nouveau boyfriend de LN. Au programme, soirées arrosées enfumées et tardives à refaire le monde, mais aussi un peu de sport avec une rando épique dans le Vercors, si j’ai le temps je vous raconterai ^^, un ravitaillement en bière artisanale locale, une matinée au marché valentinois, une promenade dans un des plus beaux villages de France… Bref, c’était bien sympa ces p’tites retrouvailles!!

– on a refait des pizzas maison, atelier culinaire que Chéri refusait jusque là de (re)faire depuis que nous habitons dans la Drôme soit un an et demi, arguant que c’est beaucoup de boulot (c’est clair) et que c’est du gâchis de les manger au micro ondes quand on se déplace; mais là, on avait un big reste de sauce tomate (maison!), on était obligés!

2013-05-12 14.04.37

Retrouve les autres bonheurs chez Maman Bavarde!

mes p’tits bonheurs de la semaine #9

31 Mar

Encore une semaine passée très vite! Mes p’tits bonheurs ont été de:

flâner et faire les boutiques avec Mam, revenir avec quelques achats bien sympa!

finir l’exposition à la crèche: la directrice m’a lancé ça, un peu comme un défi pour cette fin de stage. J’ai exposé toutes les toiles collectives des petits artistes, créées lors d’ateliers avec une intervenante en janvier et février. ça a été folklorique pour trouver les bons murs, pas porteurs, afin de pouvoir y planter des punaises… Planter droit, des toiles lourdes sur le mur, en étant seul. Les enfants m’ont vu perchée sur mon escabeau dans le couloir toute la semaine, et pim, et pam, et ouille, et merde flûte, zut, prune quand ça ne marchait pas comme je voulais!!! Les gamins me prennent maintenant pour Mac Gyver et sont émerveillés de dire à leurs parents que je bricole ^^

J’ai aussi fait un panneau photo pour chacun des 8 ateliers. Sélectionner les photos m’a pris énormément de temps, afin de veiller à ce que chaque enfant apparaisse régulièrement, avec des photos variées, pas trop floues… Puis se casser la tête à disposer ça de façon esthétique, je me suis un peu compliqué la vie c’est vrai, mais le résultat en valait la peine: mes titres sont magnifiques (en toute modestie!) écrits aux feutres Posca, dans une jolie police, vestige de mon intérêt d’adolescente pour la calligraphie. Les photos bien légendées en lien avec les propositions poétiques de l’intervenante artiste, et bien compréhensibles pour ceux qui n’ont pas vu l’activité. J’ai aussi intégré sur mes panneaux un peu de masking tape, et je crois que j’ai lancé une nouvelle mode à la crèche ^^ Enfin, j’ai punaisé sur les murs tous les vêtements maculés de peinture/terre…dont se sont servis les enfants pour ces 8 ateliers. Chaque famille était ravie de retrouver la « silhouette » de son enfants sur les murs!

Les parents étaient émerveillés, les enfants et les collègues aussi! Bref, je finis en beauté 🙂

Il ne me reste plus que le sacro- saint avis de la directrice à avoir, puisqu’elle était en congé cette semaine et me dira tout ça mardi, pour mon dernier jour de stage… (Sniiiiiiif!! Déjàààààà!!)

revoir des copains d’enfance de Chéri, pas vus depuis le réveillon. Aller boire quelques verres dans un bar complètement refait à neuf, et où il y avait de l’ambiance dis donc! Bon, on s’est un peu sentis vieux… Après quelques cocktails, on était presque chauds pour aller en boîte comme au bon vieux temps, mais finalement on s’est dégonflés et on a juste fait la fermeture du bar ^^ Aaaaaah… C’est plus c’que c’était!

se rendre compte qu’on est les deux derniers couples de la bande à ne pas avoir d’enfant…et à pouvoir faire une grasse mat’ le lendemain! (le bonheur, c’est juste la grasse mat’ hein, parce qu’en vrai la maternité ça me travaille+++)

fêter Pâques en famille: d’abord de façon pieuse, parce que n’oublions quand même pas pourquoi on a un lundi férié hein, ce n’est pas parce que c’est le 1er avril comme j’ai pu l’entendre de la bouche d’ados à un arrêt de bus (sans être croyant, comment est-ce possible d’être inculte à ce point en matière de religion?!!!) Chéri et moi avons fait notre « bonne action », on est allés à la messe avec sa famille. Le réveil a été de dernière minute étant donné l’heure tardive de notre coucher, l’heure en moins dans la nuit, toussa… Mais après, récompense gustative au dessert!!!

dessert Pâques

Premières fraises de l’année, from France of course,
tuiles du pâtissier, boule de sorbet fraise maison… (si, si, regarde bien: c’est rose pâle, en haut à gauche,
derrière la chantilly, maison elle aussi)

Et encore, tu n’as pas vu toute la poiscaille en chocolat 🙂

Les autres p’tits bonheurs sont chez Maman Bavarde

mes p’tits bonheurs de la semaine #8

24 Mar

retrouver les copines pour une semaine de formation.

être rassurée pour l’écrit du diplôme d’état, j’ai eu 18/20 à l’une des épreuves du diplôme blanc! Hâte de connaître la note du 2ème écrit…

passer mon premier entretien professionnel pour un poste d’EJE. Faire face à tout de même 5 personnes quand même! Gérer son stress comme une chef et ne pas se reconnaître. Merci Gelsenium, Sédatif PC et Rescue! (Bon, pour le fond des choses, il faudra travailler ça quand même pour les prochains entretiens) J’aurais aimé écrire un billet rien que pour cet entretien, mais franchement, je n’ai pas le temps…, j’ai un mémoire à rendre dans 6 semaines Aaaargh!!

recevoir un coup de fil de ma tutrice de stage, pour prendre des nouvelles du-dit entretien. Et papoter pendant un certain temps comme de grandes copines, ça m’a vraiment fait plaisir!

terminer et valider ma formation de secourisme (PSC1). Me voilà plus rassurée pour mon entrée dans la vie professionnelle, parce que mon AFPS datait quand même de 12 ans!

rendre une visite surprise à ma mamie, pas vue depuis Noël, et me promettre de le faire plus souvent, car je crois qu’elle en était toute émue/surprise/heureuse.

passer tout le samedi avec Mam’s, papoter entre filles sans avoir l’impression d’ennuyer Chéri, (re)faire la recette de tarte au citron d’Alice que Mam’s voulait goûter, se féliciter de cette belle réussite gustative!

se réjouir que le « Ti Frère » (1,92m!) de Chéri annonce enfin à sa famille qu’il a une copine (héhé, moi je le savais via FB… Meuh non, je l’espionne pas… Je l’ai su, c’est tout! Et j’étais impatiente d’en savoir mieux!) Bon, en vrai, il l’a présentée à ses parents la semaine dernière, donc les frères et soeurs, et beau frère et belle soeur (moi!), on est un peu jaloux de la cachotterie, et on est impatients de la connaître!

– fêter l’anniv’ de ma belle-soeur, et à cette occasion pouvoir pouponner la Pimprenelle qui a bientôt 8 mois (déjà!)

ptits-bonheurs-logo3

Retrouve les autres p’tits bonheurs de la semaine chez Maman Bavarde

mes p’tits bonheurs de la semaine #7

10 Mar

passer toute la semaine dans le groupe des bébés ou au bureau pour l’administratif. (d’habitude je partage ma semaine entre les « grands » et les bébés). Travailler avec les bébés, c’est moins de fatigue nerveuse (j’vous dis pas les grands, c’est usant de négocier à longueur de journée dans cette période d’opposition où même les plus « gentils », nous ne les reconnaissons plus en ce moment). C’est plus de fatigue physique, attention au dos!!, il faut adopter des positions ergonomiques!! C’est aussi retrouver les gazouillis, les areuh, les premiers quatre-pattes, les premiers pas, les premières « conversations »! J’adoooooore 🙂 Comme je suis restée toute la semaine dans ce groupe là, j’ai pu faire le suivi de la plus petite de la crèche, à peine 4 mois mais un gabarit de souricette de 2 mois, c’est trognon! (oui, je suis en mode gaga, mais professionnelle rassurez vous!)

distribuer les questionnaires aux parents pour mon recueil de données pour mon mémoire. Etre ravie que certains soient d’emblée très contents de pouvoir m’aider « on sait ce que c’est, on est passés par là! » même si d’autres au contraire me répondent avec une mine gênée, genre je vais pas remplir votre questionnaire car je m’en fous/je n’aurai pas le temps/je l’aurai perdu avant de l’avoir rempli/ça a l’air long/compliqué… mais le prennent poliment quand même.

échanger avec des parents sur mon stage, et les voir étonnés et déçus qu’il ne me reste plus que 2 semaines et demi sur ces 28 semaines passées auprès d’eux, étalées sur 10 mois… « on pensait vous garder avec nous jusqu’à la fin de l’année! »

suivre la première séance de la formation de secourisme (PSC1). J’avais déjà l’AFPS, mais c’était il y a 12 ans… (hum hum…) Cela faisait un moment que je voulais me « recycler », mais étant atteinte d’une procrastinatite aigüe, je le repoussais sans cesse… Et puis, forcée de constater que je me rapproche dangereusement du monde du travail « pour de vrai », bientôt ce sera fini le statut de stagiaire! Alors je me suis prise en main, et j’avoue que le premier emploi auquel j’ai postulé exige un diplôme de secourisme de moins de 5 ans (et je trouve cela bien normal!) alors cela m’a boostée à le faire au plus vite!

prendre la parole en réunion sans bégayer. ça peut paraître évidant à ce stade de ma formation, mais c’est un détail important pour moi. Je suis assez à l’aise avec l’équipe mais c’est vrai que je crains encore la directrice, et aussi le regard de l’EJE, ma référente de stage, qui scrute mais dit rarement ce qu’elle pense et c’est dérangeant (et je lui en ai fait part, mais bon c’est comme ça depuis 9 mois… j’ai fini par m’y habituer mais je trouve quand même cela désagréable)

sourire de l’attitude de la directrice extrêmement bienveillante depuis que je lui ai parlé de mon entretien à venir. Elle se prend un peu pour ma coach, mais au fond ça me sert alors j’en profite hein! Vendredi matin, elle m’a félicité pour ma prise de parole en réunion jeudi soir (j’ai participé avec elle à l’animation de la réunion) mais m’a dit: « pour ton entretien, ne met pas de décolleté, le stress te fait apparaitre plein de plaques rouges sur le torse!!! » Bon le décolleté c’était un col bateau donc rien de choking ^^ mais en gros elle me conseille d’y aller avec un haut qui monte haut (c’est le cas de le dire). C’est intéressant qu’elle m’ait signalé ça, car j’ai toujours pensé que je piquais un fard avec le stress, car une grosse bouffée de chaleur aux joues et à la tête et je pensais devenir rouge comme une tomate. Elle m’a dit que non, enfin normal quoi, que c’était vraiment des plaques sur le bas du cou (ou haut du torse, comme tu veux!)

aller voir un chouette spectacle: la soeur de Chéri a offert à Noël, aux femmes de la famille, des places pour découvrir le groupe zOrozora: 3 jeunes originaires de Montpellier: une clarinettiste, un violoniste et un guitariste. Ils se définissent comme des musiciens classiques, pour un « concert pas classique », titre de leur dernier spectacle. 3 jeunes qui jouent superbement bien, et qui ne se prennent pas au sérieux. C’était à mi-chemin entre le théâtre et un concert de musique, bref une belle soirée entre filles!

zorozorajpg-6474-824a7

Et toi, tes p’tits bonheurs de la semaine?

Retrouve les autres p’tits bonheurs de la semaine chez Maman Bavarde

ptits-bonheurs-logo3

les p’tits bonheurs #6

24 Fév

Mes p’tits bonheurs de la semaine:

fêter le carnaval avec les loupiots de la crèche. Déguisée avec un sombrero, un chemise de « babosse » à rayures, et un moustache collante de mexicain. (qui m’a « épilée » sous le nez lorsque je l’ai enlevée, aïe). On a chanté, dansé avec les bambinos de la crèche, et ceux du relais venus avec les assistantes maternelles, dans la grande salle de motricité. Ensuite, la chaîne a embrayé sur un autre CD, celui laissé par les animateurs du périscolaire: c’était de la « dance boom boom » et musiques du genre celles qui passent sur NRJ, Fun Radio et compagnie. Les enfants nous ont regardé l’air surpris, l’éducatrice a dit en blaguant « oh ça va, on le sait que vous écoutez tous ça dans la voiture! » et tout le monde s’est mis à danser sur le dancefloor, ça faisait vraiment festif, sortant de l’ordinaire. N’empêche, pas mal d’enfants ont vraiment le sens du rythme, et c’était trop choupi!

apprendre la naissance du bébé d’une collègue de la crèche et aimer son prénom.

aller chez le coiffeur vendredi, j’ai testé un nouveau salon. Ils m’ont pris avec 20 minutes de retard mais la coiffeuse m’a fait un super massage du cuir chevelu, ça a duré 15 minutes montre en main et vraiment, VRAIMENT, c’était supra relaxant et j’en avais bien besoin après cette semaine éreintante. Maintenant j’ai le front qui me chatouille il faut que je me réhabitue. Bref, j’ai une frange!

– Ma zone d’académie est en vacances pour deux semaines. Moi j’ai la chance d’en avoir une, c’est déjà pas mal, même si elles ne vont pas être reposantes car j’ai plein de choses à régler administrativement parlant (ô joie) et surtout le dossier de mon projet qui doit être terminé pour le 18 mars, et mon mémoire à avancer (Ampoule rouge qui clignote, URGENCE!!!) car dans 2 mois il doit être plié aussi… Argh!!! Mais sinon c’est quand même bien, hein, d’avoir des vacances 🙂

tester la recette d’Alice « variations au citron », et être vraiment fière de moi parce que la cuisine, ce n’est pas du tout mon truc (sauf quand il s’agit de tester des sucreries me souffle Chéri dans l’oreillette)

Retrouve les autres p’tits bonheurs chez Maman Bavarde

ptits-bonheurs-logo3

les p’tits bonheurs #5

3 Fév

retrouver les copines lors d’un regroupement en formation (première semaine check, encore une qui s’annonce très intense, avant le retour en stage)

connaître quelques dates réjouissantes: 18 juin dernière épreuve, 4 juillet résultats du diplôme!!!!!!

avoir une bonne note à un dossier fini à la dernière minute, désolée si je donne l’impression de parler comme une collégienne. N’empêche que cette note s’équilibre avec l’écrit, et l’oral du mémoire, pour le diplôme.. Et j’avoue que ça soulage de partir avec des points d’avance!

– n’avoir pas été seulement utile mais vraiment indispensable pour aider my best friend Clarinette à déménager ce samedi. Je suis allée y dormir la veille, nous avons fait des cartons de 18h à 23h30. Couchées éreintées, levées à 6h30. Sa fille Brikou, 3 ans et demi, a été adorable malgré l’effervescence du moment. J’ai activement participé au ménage, tâche dont j’ai vraiment horreur d’autant plus qu’il y avait vraiment du boulot. Mais comme j’avais grandement apporté ma contribution la veille, d’autres copines sont venues prendre la relève (l’état des lieux était à midi…) et moi j’allais prendre mon train (et le rater)

passer un dimanche cocooning avec Chéri, parenthèse de douceur entre mes deux semaines de formation!

ptits-bonheurs-logo3

Retrouve les autres participations ici.

ma première semaine en 2013 [les p’tits bonheurs #4]

6 Jan

Mardi, c’était le premier de l’an. Couchés à 5h, Chéri et moi avons émergé à 11h30 et profité de cette dernière journée en famille avant la reprise.

Mercredi, Chéri rattaquait le boulot. Moi j’avais encore une journée de repos, et je l’ai gâchée en errant tel un zombie dans l’appartement, ne fichant rien à part 3 lessives. Après, j’ai culpabilisé « je ne veux pas commencer l’année comme ça! », j’ai bougé mes fesses en toute fin de journée, et enfourché un vélo pour poster le loyer, et déposer les chèques offerts par le(s) Père(s) Noël dans nos banques respectives. Le mistral m’a complètement glacée, mais quel bonheur de retrouver ensuite la chaleur de notre appartement,  avec mon homme dedans, tout juste arrivé avant moi!

Jeudi, réveil difficile pour nous 2. Chéri a failli s’oublier, et moi j’avais la chance d’être « du soir » pour cette fin de semaine, et de ne commencer qu’à 10h. Ma rentrée a été très sympa, j’étais contente de retrouver les collègues et les enfants de la crèche, et c’était réciproque, même avec ma référente de stage qui a sûrement pris la résolution de (re)partir sur de bonnes bases avec moi.

Vendredi, je n’étais pas auprès des enfants mais dans le bureau avec ma référente et la directrice, à travailler sur le projet pédagogique de la structure. Ces échanges plus particuliers avec elles me donnent, encore une fois, le sentiment d’un « rapprochement » et me font envisager la suite de mon stage (il ne reste que 8 semaines) plus sereinement.

Samedi, j’aurais pu/dû me mettre au rangement…

dessin de Jack Koch

dessin de Jack Koch

Il en a été tout autrement puisque nous sommes allés skier pour la première fois de la saison. Nous avions peur d’un temps pas terrible, mais une fois sur les hauteurs de Villard de Lans, on avait un ciel bleu magnifique et on voyait les gros nuages en dessous de nous. J’ai toujours l’impression d’être au paradis dans ces cas là. Un bonheur que l’on a hâte de pouvoir renouveler!

Dimanche, une journée farniente. Un peu de repassage devant une série, un peu de glandouille devant le PC, un peu sieste avec mon homme (hi hi hi!!!), un peu de cuisine, un peu d’éparpillement… Une journée que l’on n’a pas vu passer, à pourtant presque ne rien faire, mais ça fait tellement de bien! J’ai trainé en pyjama jusqu’à 16h, ça ne m’arrive jamais!!

Retrouve les autres p’tits bonheurs chez Maman Bavarde

ptits-bonheurs-logo3

ciné, dossier et anniv en vue [les p’tits bonheurs]

25 Nov

– hier, Chéri et moi sommes allés voir Argo au ciné, en VO sous-titrée. Voilà bien longtemps que nous n’étions pas ressortis tous les 2 enchantés d’un film vu en amoureux (j’veux pas jeter la pierre, mais quand même Chéri est assez difficile aussi il faut dire)

En 1979, un responsable de la CIA charge un agent de libérer des diplomates américains cachés à l’ambassade du Canada à Téhéran en Iran suite à la prise d’otages à l’ambassade américaine à Téhéran. Cet agent monte de toutes pièces un projet de film et fait passer les diplomates pour une équipe de tournage venue faire des repérages pour un film de science-fiction intitulé Argo.

J’ai vraiment aimé, le suspens tout au long du film (même si on se doute de la fin, mais même la nana derrière moi semblait crispée sur son siège et criait des petits « alleeeez!! oh non!! vite!! » jusqu’à ce qu’un « chut! » agacé la fasse taire), l’ambiance fin des 70’s, la découverte de ce fait politico-historique dont l’inculte que je suis n’avait jamais entendu parler, le bain de culture au sein de Téhéran, la prestation d’acteurs qui m’étaient inconnus (à part Ben Affleck et Brian Cranston of course, et quelques autres têtes déjà aperçues), le rapprochement entre clichés réels et clichés du film lors du générique de fin (ça vaut le coup d’attendre un peu!)…

affiche film Argo

source: allociné

*****

– J’ai oublié de te dire, mais la semaine dernière on m’a rendu la note du fameux JDB que j’avais dû reprendre. Vu que c’était le 2ème jet, donc une 2ème chance pour remonter ma note (vu que soyons clairs, j’étais passé complètement à côté du truc comme 6 autres de ma promo) je ne pouvais avoir que maxi 12, quelle que soit la valeur réelle de mon rendu. J’ai donc eu le fameux 12, et demandé à la formatrice qui m’a rendu la note si elle savait combien j’aurais pu avoir si cela avait été mon « premier jet ». Elle a souri, m’a dit que j’avais bien rattrapé le truc, que ça valait pas non plus une note « à crever les plafonds » pour reprendre ses termes mais que ça valait un 14/15. L’essentiel est que je n’ai pas repris ce dossier là pour rien et j’ai gagné 2 points.

*****

– Demain, c’est mon anniversaire… tralali, tralalèreuh!!

Ciné, dossier rattrapé et anniversaire en vue, voilà mes petits bonheurs de la semaine!

mon bricol’homme

9 Sep

Je ne suis pas quelqu’un de très manuel, faut dire que chez mes parents le bricolage est plus du rafistolage qu’autre chose, et Papou craint quand Mam’ a quelque chose à faire bricoler dans la maison. Il finit par se lancer, s’énerver, bâcler, et on arrive à un résultat tout de guingois. Bref, on n’est pas une famille de bricoleurs!

En revanche, le papa de Chéri aime rafistoler, construire… Il a un établi de compétition dans son garage, avec une place bien précise pour chaque outil, et il est équipé comme personne!

Chéri n’est pas aussi bricoleur que son papa, mais je crois que ce qui lui plaît c’est le challenge. Il bidouille pas trop mal en électricité notamment.

Hier, nous avons « baptisé » sa perceuse/visseuse/dévisseuse que nous avons eu en cadeau à Noël de la part de ses parents. Il fallait fixer le meuble acheté chez Fly, et aussi notre miroir qui était appuyé contre le mur depuis 3 mois!

Un vrai casse-tête: choisir la bonne en fonction du diamètre de la cheville, du matériau du mu (on y est allés un peu au hasard, car on ne savait pas de quoi le mur était fait!) Au début, on ne comprenait pas pourquoi ça n’avançait pas dans le mur.. Quelques bidouillages plus tard, on a supposé qu’on devait être au départ en mode visseuse et non perçeuse. Oui bah quoi, on tâtonne hein! Et puis ils font flic avec leurs notices communes à plusieurs appareils différents, qui pour certains paragraphes ne te concernent pas!

A part la compréhension de la notice, je n’ai pas été d’une grande aide. Je me bouchais les oreilles comme un petit devant son premier feu d’artifice. Et je priais pour qu’on atterrisse pas dans la chambre du voisin, comme dans les dessins animés! En plus il était 20h30 quand on perçait nos trous, j’avais peur que nos voisins viennent se plaindre (j’ai bien pensé à toi Elsa!) Bon en même temps, on a relativisé car depuis que Chéri est installé ici (novembre) on n’a jamais donné de coups de perceuse, et il n’y a pas d’enfants dans l’immeuble donc à priori personne de couché. De plus, on s’est dit qu’il valait mieux le faire le samedi soir que le dimanche matin, car nos voisins directs sont du genre à dormir jusqu’à midi, et les deux murs dans lesquels nous percions donnent sur leur chambre!

Finalement, mon bricol’homme s’en est sorti comme un chef, je suis fière de lui!

Petit bonheur à bon marché! Retrouve les autres participations chez Maman bavarde

je joue à la dînette [ptits bonheurs]

20 Mai

« tu joues à la dînette? » m’a demandé Chéri en me voyant soigneusement découper une part de pogne (spécialité de Romans) et la déposer dans une petite assiette. Puis me servir délicatement dans mon mug, du thé Kusmi Tea (offert par Mam’ pour mes 26 balais, avec la théière en fonte, offerte par Chéri pour le même anniversaire). Tandis que lui s’engouffrait sa part dans le gosier après l’avoir trempouillé dans un verre de lait…

Ben oui, que veux-tu, j’me fais un petit goûter improvisé, et j’aime ça.

Petit bonheur à bon marché!

Et puis, les ex-collègues de l’ancien boulot de Chéri (et devenus des coupins) ont traversé la France pour venir nous voir ce weekend… Pas vus depuis 7 mois, on était heureux de se retrouver!!

Tu peux retrouver les petits bonheurs des autres blogueurs

chez Maman Bavarde.