L’angoisse de perdre son enfant

8 Déc

Ce titre renvoie selon moi à différentes angoisses.

L’angoisse de perdre son enfant, celui que l’on ne connaît pas encore mais que l’on porte en soi. C’est le cas de ma cop’s Clarinette qui, après une fausse couche cet été, est terriblement angoissée depuis qu’elle est à nouveau enceinte.

L’angoisse de perdre son enfant, ce peut être également l’égarer/ l’oublier dans un lieu public et vivre les heures/ minutes les plus longues qui soient avant de le retrouver. Je me souviens de la détresse de Mam’ lorsqu’on avait perdu Frérot n°1 en vacances, près d’un canal. J’avais 8 ans et demi et lui 6. Le plus dur pour moi n’était pas de l’avoir perdu (car j’étais certaine qu’on le retrouverait) mais de voir ma maman pleurer comme ça. On avait retrouvé mon frérot trois heures plus tard, sain et sauf.

L’angoisse de perdre son enfant, à cause de la maladie qui nous tombe dessus telle un fléau, ou d’un accident qui lui ôterait la vie, ou du moins son âme.

J’en oublie certainement, mais avant-hier soir j’ai été touchée par une maman de la halte-garderie où je travaille les vendredi après-midi. Cette maman est venue en catastrophe à 19h00 (alors que la structure ferme à 17h30…) J’étais à deux doigts d’appeler la police. Elle était très émue et murmurait en boucle à sa fille « j’ai eu peur de te perdre ». J’imagine qu’elle parlait peut-être d’en perdre la garde? Le papa (qui n’a pas reconnu l’enfant, n’a pas de téléphone et ne vit pas avec la maman) s’est rendu compte une heure après la fermeture de la halte-garderie qu’il avait oublié sa fille. Il a alors prévenu la maman qui était au travail (et qui ne répondait pas à mes appels ne connaissant pas le numéro…)

Photo de Cécile Debise Dossier "une journée à la crèche" http://www.journaldesfemmes.com/

Photo de Cécile Debise
Dossier « une journée à la crèche »
http://www.journaldesfemmes.com/

La maman était terrifiée à l’idée que son enfant soit placée, et je me suis félicité d’avoir attendu avant d’appeler la police (mes collègues de la crèche qui ferme à 19h00 m’incitaient à le faire bien avant. J’ai donc simplement changé de structure avec la petite sous le bras, en laissant un mot sur la porte de la halte-garderie, afin de ne pas attendre seule avec l’enfant).

Alors aujourd’hui, je pense à cette maman qui doit serrer très fort sa petite dans ses bras, après avoir eu peur de la perdre vendredi…

Et toi, dans quel(s) cas as-tu eu peur de perdre ton enfant?

Publicités

8 Réponses to “L’angoisse de perdre son enfant”

  1. mowgouaille 8 décembre 2013 à 14:45 #

    Le jour de sa naissance, Eloïse a étouffé en sortant de mon ventre. Je lui ai crié « Respire », un ordre de vie, et elle est partie en réa… J’étais comme dédoublée, une partie de moi, refusait de penser qu’elle allait mourir et l’autre était prêt à sauter de la table d’accouchement pour la suivre… Quand le plus beau jour de ta vie se transforme en cauchemar…

    • LesBlablasDeBouba 3 janvier 2014 à 18:06 #

      Je ne suis pas encore maman, mais s’il ya bien une peur que j’ai, ce sera de perdre mon enfant, de n’importe quelle façon que ce soit.Merci de ton petit mot!

  2. Elsa Saône 8 décembre 2013 à 15:07 #

    Durant les trois premiers mois de la grossesse, forcément on y pense.
    Après, moins, il faut dire que je l’ai toujours avec moi 😀

    • LesBlablasDeBouba 3 janvier 2014 à 18:08 #

      Oui c’est vrai 😀 Nan mais de toute façon on ne fait pas des enfants pour les garder avec soi toute sa vie hein, mais quand même… (moi future maman poule? lol)

  3. Milune 31 décembre 2013 à 00:39 #

    Je ne suis pas encore maman ( c’est un projet dans un futur très proche ) mais moi j’ai peur de perdre mon enfant à cause de la mort. Que la mort prenne mon futur enfant !

    • LesBlablasDeBouba 3 janvier 2014 à 18:11 #

      Pas encore maman non plus, et c’est en projet également 😉 Je t’avouerais que pour l’instant je n’y pense pas, mais quand les choses seront plus concrètes je l’aurai certainement à l’esprit étant donné que plusieurs grossesses se sont arrêtées dans mon entourage, à des stades différents

      • Milune 7 janvier 2014 à 22:35 #

        Moi quand je rêve que je suis enceinte je rêve systématiquement que mon bébé nait gravement malade ou mort. Mais je pense que ça vient de me propre histoire je suis née malade et j’ai dû être opéré en urgence du cœur à ma naissance dc forcément ça a dû me traumatiser inconsciemment !

  4. Alice 6 janvier 2014 à 22:12 #

    Je n’ai jamais connu cette peur avec Octave, tandis qu’Ernest et ses deux séjours à l’hopitzal…
    Brrrr c’est horrible.
    Je ne les lache pas d’une semelle, je les incite à se méfier des inconnus
    j’ai peur si tu savais ;(

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :