Recherche d’emploi #4

11 Nov

Il y a quelques jours, je partageais mon étonnement, ma joie, mon inquiétude..suite à ce coup de fil après un entretien d’embauche. Pour mémoire, je n’ai pas été retenue pour le poste d’éducatrice « de terrain » auquel je postulais, mais le message laissé indiquait qu’on « voulait [me] proposer un poste de direction dans une autre structure de la ville ».

Suite à cela, j’ai eu la personne des RH au téléphone, et nous avons convenu d’un rendez-vous pour reparler plus amplement de ce poste. J’ai expliqué qu’il ne me serait pas possible de prendre une journée comme lors du premier entretien, mais que je pouvais être présente à 17h trois des jours de la semaine suivante puisque j’étais du matin. La nana des RH a dit qu’elle allait s’arranger avec les autres personnes pour voir si cela était possible. On avait convenu la date du 7 novembre. Entre temps, j’ai eu une collègue en arrêt et ai donc été contrainte de modifier mes horaires plusieurs jours de la semaine dont le 7 novembre, ce qui m’empêchait de me rendre au RDV pris.

J’étais donc dans mes petits souliers quand j’ai appelé les RH de la ville où je postule, mais la responsable a été compréhensive car elle sait que les modifications d’horaires sont monnaie courant en cas de « nécessité de service » comme on le dit dans la fonction publique. J’ai reçu plus tard un mail m’informant que notre rendez-vous était déplacé au lundi 4.

J’y suis allée assez détendue, avec ma petite liste de questions concernant le poste, mais persuadée que le poste était « pour moi » vu comme les choses m’ont été présentées au téléphone. En fait, quand je suis arrivée devant la porte de la salle, il y avait écrit « entretiens petite enfance » et j’ai compris que d’autres personnes passaient des entretiens ce jour là, mais je me suis naïvement dit que ce devaient être des auxiliaires, des personnes ayant le CAP.. ou tout autre professionnel recruté pour la nouvelle structure. Pas des EJE quoi.

Avant moi, il y avait un jeune homme qui m’a adressé un sourire compatissant en sortant de l’entretien et en me disant « bonne chance! » J’ai été appelée quelques minutes après, et ai eu la surprise de passer un autre entretien, sur le même modèle que le premier, sauf que c’était explicitement pour le poste de direction cette fois-ci. J’ai eu le sentiment d’être testée sur tout, c’est normal me direz-vous, ce n’est pas rien de confier la gestion d’un équipement à quelqu’un qu’on ne connaît pas. Le coordinateur petite enfance m’a énoncé plein de mises en situation: « vous êtes directrice, il se passe ça dans votre structure, comment réglez vous cela, comment réagissez vous, blablabla…? » J’ai répondu tant bien que mal, je ne sais pas si je les ai rassuré (ou non!), si ma façon de faire leur convient ect…

À un moment, l’élu petit enfance me coupe dans une phrase. J’étais en train de dire un truc du genre « si j’ai bien compris, vous serez mon supérieur direct » en m’adressant au coordinateur, et là l’élu qui me coupe en disant de façon narquoise « oui, enfin si c’est VOUS qu’on retient! ». Et là, j’ai sorti mon regard noir, et j’ai répondu sèchement: « oui évidemment, mais vous me proposez des mises en situation en tant que directrice, donc je me mets dans la peau de la directrice que vous allez recruter. » Il a répondu d’un air penaud « euh oui c’est vrai! » Et toc!

N’empêche que quand j’y repense, j’ai été quand même bien naïve de penser qu’on me proposait un poste de direction à moi, Bouba. En gros, ils ont juste profité du premier entretien pour repérer des personnes potentiellement intéressantes pour un poste de direction, et les convier à un autre entretien.

Je m’interroge quand même sur le fait que la mairie n’a pas publié l’offre d’emploi sur aucun site, alors que c’est quand même dans leur intérêt d’avoir quelqu’un avec un minimum d’expérience en direction. Et je me dis que j’ai quand même ma chance, car ils ont fixé la date des entretiens en fonction de moi

Bref, on m’a indiqué que j’aurai la réponse autour du 15, donc je devrais être fixée cette semaine

emploi

Publicités

6 Réponses to “Recherche d’emploi #4”

  1. Alice 11 novembre 2013 à 21:49 #

    C’est tout de même une expérience drôlement valorisante…
    Je pensais qu’ils étaient obligés de passer une annonce officielle pour recruter dans la FP

    • LesBlablasDeBouba 12 novembre 2013 à 21:23 #

      Moi aussi… Mais bon, j’ai constaté à plusieurs reprise que les collectivités publient l’offre alors qu’ils ont déjà trouvé la personne…

      • Alice 13 novembre 2013 à 20:46 #

        Ha tout à fait d’accord, c’est la particularité (honteuse) de la FPT.
        Beaucoup de mes stagiaires ont réussi le concours de d’adjoint administratif ou de rédacteur et n’ont jamais trouvé de boulot malgré une très grande mobilité!

  2. Ginie 12 novembre 2013 à 15:18 #

    Dis donc, tu l’as bien remis à sa place l’élu, bien joué !! J’espère que ça marchera pour toi. Je croise les doigts cette semaine ! Bisous

    • LesBlablasDeBouba 12 novembre 2013 à 21:25 #

      Oui!! Non mais il m’avait gonflé aussi! En espérant que ça ne me porte pas préjudice..mais je sais que si je n’ai pas le poste, ce ne sera pas à cause de ça. Je ne suis pas contente de mon entretien!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Recherche d’emploi #5 | Les blablas de Bouba - 22 janvier 2014

    […] t’en parlais avant-hier, j’étais dans l’attente de la réponse pour savoir si j’avais le poste, ou […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :