mon bricol’homme

9 Sep

Je ne suis pas quelqu’un de très manuel, faut dire que chez mes parents le bricolage est plus du rafistolage qu’autre chose, et Papou craint quand Mam’ a quelque chose à faire bricoler dans la maison. Il finit par se lancer, s’énerver, bâcler, et on arrive à un résultat tout de guingois. Bref, on n’est pas une famille de bricoleurs!

En revanche, le papa de Chéri aime rafistoler, construire… Il a un établi de compétition dans son garage, avec une place bien précise pour chaque outil, et il est équipé comme personne!

Chéri n’est pas aussi bricoleur que son papa, mais je crois que ce qui lui plaît c’est le challenge. Il bidouille pas trop mal en électricité notamment.

Hier, nous avons « baptisé » sa perceuse/visseuse/dévisseuse que nous avons eu en cadeau à Noël de la part de ses parents. Il fallait fixer le meuble acheté chez Fly, et aussi notre miroir qui était appuyé contre le mur depuis 3 mois!

Un vrai casse-tête: choisir la bonne en fonction du diamètre de la cheville, du matériau du mu (on y est allés un peu au hasard, car on ne savait pas de quoi le mur était fait!) Au début, on ne comprenait pas pourquoi ça n’avançait pas dans le mur.. Quelques bidouillages plus tard, on a supposé qu’on devait être au départ en mode visseuse et non perçeuse. Oui bah quoi, on tâtonne hein! Et puis ils font flic avec leurs notices communes à plusieurs appareils différents, qui pour certains paragraphes ne te concernent pas!

A part la compréhension de la notice, je n’ai pas été d’une grande aide. Je me bouchais les oreilles comme un petit devant son premier feu d’artifice. Et je priais pour qu’on atterrisse pas dans la chambre du voisin, comme dans les dessins animés! En plus il était 20h30 quand on perçait nos trous, j’avais peur que nos voisins viennent se plaindre (j’ai bien pensé à toi Elsa!) Bon en même temps, on a relativisé car depuis que Chéri est installé ici (novembre) on n’a jamais donné de coups de perceuse, et il n’y a pas d’enfants dans l’immeuble donc à priori personne de couché. De plus, on s’est dit qu’il valait mieux le faire le samedi soir que le dimanche matin, car nos voisins directs sont du genre à dormir jusqu’à midi, et les deux murs dans lesquels nous percions donnent sur leur chambre!

Finalement, mon bricol’homme s’en est sorti comme un chef, je suis fière de lui!

Petit bonheur à bon marché! Retrouve les autres participations chez Maman bavarde

Publicités

5 Réponses to “mon bricol’homme”

  1. Elsa Saône 9 septembre 2012 à 12:44 #

    J’ai également bien pensé à ma voisine en te lisant 🙂

  2. Marianne Louzoù 10 septembre 2012 à 06:28 #

    Excellent ce bonheur de semaine !!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. C’est la rentrée…le bonheur! | Maman Bavarde - 9 septembre 2012

    […] Bouba […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :