quand on était p’tits, la route des vacances…

2 Août

Quand on était p’tits, les frérots et moi, on se disputait souvent en voiture, surtout pour les longs trajets.

On habitait plus près de la mer que de l’océan, mais les parents préférant l’air et les vagues de l’Atlantique, nous étions confrontés à ce long trajet chaque été. Ok, je sais, on avait la chance de partir en vacances chaque année, tu marques un point!

L’astuce des parents? Rouler de nuit! Papa se couchait tôt, Maman ficelait les bagages (y’a toujours plein de trucs à rajouter à la dernière minute!!) et nous on rêvait de nouveaux paysages et des rencontres que l’on allait faire.

Vers 3 heures du mat’, branlebas de combat: Mam’ rentrait à pas de velours dans chaque chambre, on s’habillait rapidement et allions poursuivre notre roupillon dans la voiture, préalablement équipée de coussins de voyage.

Nous étions bercés par le ronronnement de la voiture, les « slurp » de Papa buvant du café dans le thermos, les chuchotements entre les parents quand Mam’ ne dormait pas…

Vers 7-8h, arrêt petit dèj’ (et pipi, accessoirement) : c’était un peu jour de fête, on avait du Cacolac et des brioches! (après recherche de l’image, je me rends compte que ce n’était pas Cacolac mais Candy Up!)

Le plus dur arrivait pour mes parents quand on reprenait la route, car les frérots et moi étions réveillés. J’avoue qu’on se disputait sans cesse. Alors Mam’ chantonnait avec nous des trucs interminables:

« La poule n’a plus que 29 poussins x2, et elle en avait tren-en-teuh x2, et allongeons la jam-am-beuh x2, et allongeons la jambeuh, la jambeuh, car la route est lon-on-gueuh! »

Le truc que tout le monde connaît sûrement, on comptait les voitures! Et comme j’étais plus âgée que mes frérots (et plus maline!), je choisissais toujours des voitures qu’on croisait super souvent: avec la Renault 19 ou la Clio, je gagnais presque à coup sûr!

un autre jeu qui revenait souvent: les devinettes! On pensait à quelqu’un dans sa tête, ou quelque chose, ou un animal… Et le reste de la voiture qui posait des questions pour deviner de quoi ou quoi s’agit il. Questions auxquelles l’intéressé devait répondre par oui ou non, donc attention à poser les bonnes questions. ça marchait un certain temps, jusqu’à ce qu’on se dispute parce qu’un des Frérots se trompait dans ses réponses, ce qui donnait un temps inimaginable pour résoudre la devinette!

Une fois arrivés près de l’océan, on humait l’air marin salé à travers les vitres entrouvertes… et on faisait une sièste sur les rabannes, à l’ombre des pins, en attendant de pouvoir nous installer dans notre bungalow!

Le candy up, les craquinettes, les coussins, les voitures, la sieste sous les pins…c’était tout ça, la route des vacances! Et toi?

Ceci est ma participation au défi du jeudi proposé par Macyma et Sysy in the city.

*******************************

Si tu es intéressé(e) pour gagner un siège Opal de chez Bébé Confort, Sabine proposes un petit concours jusqu’au 15 août à l’occasion de son anniversaire! Il te suffit d’aller commenter sous ce billet (dans lequel elle présente notamment les nombreux atouts et quelques inconvénients qu’elle a trouvé à l’usage de ce siège-auto) en lui donnant tes trucs et astuces pour limiter les chamailleries des enfants sur les longs trajets. Si comme moi, tu n’as pas d’enfant, tu peux donner les trucs de tes parents 🙂 Moi je joue pour ma nièce, je suis tatie depuis mardi!

photo du siège-auto Opal de Bébé Confort, prise par Sabine

Publicités

4 Réponses to “quand on était p’tits, la route des vacances…”

  1. sysyinthecity 3 août 2012 à 16:36 #

    J’imagine tout à fait le trajet… les chansons, les disputes, je connais ça avec ma tribu ! super souvenirs finalement !!

    • annabouba 4 août 2012 à 21:28 #

      oui, quand on y repense 15 ans plus tard (ou plus!) c’est toujours très drôle!

  2. PetitsDiables 4 août 2012 à 13:36 #

    super, bienvenue à ta nièce!
    Et sinon tu es sûre que ca n’était pas du cacolac? trop bon le cacolac…

    • annabouba 4 août 2012 à 21:29 #

      je suis sûre car j’ai formellement identifié le packaging! Mais du coup, il faudrait que je goûte le cacolac!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :