la guerre des boutons

29 Mar

Pour ce défi du jeudi autour du thème « BOUTON », j’aurais pu te raconter comment, à 26 ans, j’ai encore parfois une peau d’ado. « Même qu’on dirait un clafoutis » comme le chante Bénabar.

Nan, j’déconne c’est pas à ce point là, c’était juste pour ressortir cette expression qui m’a fait rire 🙂 Mais malgré ma pilule, une semaine par mois je suis en mode teenager, c’est bof!

« Bouton », ça m’a fait penser au billet que j’ai promis à Lucky Sophie d’écrire depuis le mois d’octobre, shame on me!!! J’avais gagné sur son blog deux places pour aller voir « la guerre des boutons » et c’est ainsi que le 5 octobre, j’avais RDV avec P’tit Gibus à la Halle Tony Garnier à Lyon (la copine qui devait m’accompagner n’a pas pu se libérer. Faut dire que c’était un mercredi aprem et qu’on venait de commencer un stage le lundi!)

Ce film d’Yves Robert (adapté du roman de Louis Pergaud paru en 1912) est un grand classique du cinéma français qui date de 1962, dont je ne connaissais que la célèbre réplique « si j’avais su, j’aurais pas v’nu! ». Le film ressortait en salle à l’automne, et en avant première lors du Festival Lumières à Lyon. J’étais contente de le découvrir, d’autant plus que deux adaptations de ce film sont sorties en 2011: « la guerre des boutons » de Yann Samuell et « la Nouvelle guerre des boutons » de Christophe Barratier (avec Casta, Canet, Merad…et qui a été transposée en 1944). Je m’étais dit que je comparerai avec les deux nouvelles versions, mais le temps m’a manqué pour aller les voir au ciné!

Le synopsis pour ceux et celles qui ne l’ont jamais vu: Deux villages, Longeverne et Velrans, sont en guerre. C’est la guerre que mènent chaque année les écoliers des deux communes. Quand la troupe de Longeverne commandée par le grand Lebrac fait un prisonnier, on soustrait à ce dernier tous ses boutons. Cette méthode remporte un franc succès, à tel point que les troupes, pour éviter cette extrême humiliation, se mettent à combattre nues.

J’ai passé un bon moment, même si c’était curieux de se retrouver au milieu de centres de loisirs, familles, enfants et grands-parents… Peu de gens de mon âge! Y’avait même un goûter bio offert à la fin de la représentation, mais je n’ai pas osé faire la queue, les adultes qui attendaient étaient tous accompagnés d’enfants! Seul reproche à cette représentation: le son, beaucoup, BEAUCOUP trop fort!! Et je ne suis pas la seule à l’avoir pensé, j’ai entendu d’autres personnes se plaindre à la fin!

La petite surprise de la fin: Martin et François Lartigue, alias Ptit Gibus et Grand Gibus, qui venaient « en vrai »! Bon, forcément, ils ont vieilli! Il était loin, le Ptit Gibus trop craquant!!!!:

Et toi, tu connais ce film? Tu as vu les versions de 2011?

Retrouvez les autres participantes au défi du jeudi chez MaCyMa et Sysy in the City.

Publicités

7 Réponses to “la guerre des boutons”

  1. sysyinthecity 31 mars 2012 à 10:01 #

    je ne suis pas allée voir le film car j’ai un mauvais souvenir, je me rappelle en 4è la prof de français nous avait tellement fait travailler sur ce livre…
    Merci pour ta chouette participation !!

    • annabouba 31 mars 2012 à 14:55 #

      oui j’imagine que tu as eu ta dose! Moi je n’ai jamais lu le livre donc ça va! 🙂

  2. Clem 1 avril 2012 à 17:42 #

    Je suis allée voir la nouvelle guerre des boutons avec Canet, Casta et Kad Mérad, et j’ai vraiment aimé ! Il faut dire que le jeu des enfants était vraiment top et les réflexions du petit Gibus à mourir de rire!
    Tiens, j’ai pensé à toi hier suite à ton précédent article sur la pendule parce que j’étais chez une connaissance qui avait la même pendule que la photo, et lorsqu’à 14h précises, le bruit de l’oiseau a retenti, j’ai eu la même réaction que toi, et je me suis demandée ce qu’il se passait et j’ai regradé par la fenêtre!! La nouille quoi!! Enfin bref, c’était étrange!
    Bonne semaine Anna !

    • annabouba 3 avril 2012 à 20:21 #

      à l’occaz’, je le regarderai…
      Pr ce qui est de la pendule, aujourdhui il y avait une réunion au relai à 13h30, et lorsque cela a sonné à 14h, trois ont sursauté/hurlé 😀

  3. MaCyMa 3 avril 2012 à 13:21 #

    Je n’ai vu aucune version du film… mais j’ai lu le livre!
    Dans les extraits que j’ai pu voir, le petit gibus est trop craquant !
    Merci beaucoup pour ta participation et désolé pour cette réponse tardive!

    • annabouba 3 avril 2012 à 19:39 #

      oh oui il est trop chou!
      Pas de souci pr le tps de réponse, c’est moi qui n’ai pas mis le lien à temps!

Trackbacks/Pingbacks

  1. même qu’on dirait un clafoutis | Les blablas de Bouba - 30 septembre 2014

    […] l’Adolescente. Je m’aperçois en fouillant dans mes vieux billets que j’avais déjà cité cette […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :