Pédaler comme ça, on ne m’y reprendra pas!

18 Mar

Toujours pour les 3 ans de son blog, LMO propose également de faire gagner un siège auto, le First Class + de Britax! Et comme je vais bientôt être tatie (ndlr)… Je te laisse cliquer sur les liens ci dessus pour plus d’infos concernant ce superbe cadeau:

Pour tenter sa chance, il faut raconter à La Mite Orange une anecdote de vacances! J’aurais pu évoquer la stratégie de mes parents lorsque nous partions à l’océan, qui consistait à faire la route de nuit pour pas nous entendre chouiner… J’aurais pu te raconter la semaine où je suis partie avec ma Clarinette et sa famille en Bretagne, lorsque nous étions ado, et que l’on a mis un quart d’heure à se rendre compte qu’on était sur une plage de nudistes… Mais l’épisode notable des vacances le plus frais dans ma tête, c’est quand même celui de l’été dernier.

Chéri et moi étions partis dans les Landes avec sa famille. Il décide un jour d’aller voir la Dune du Pyla en vélo, avec son frère et moi. Heu..à vélo? 25 kilomètres (aller) par les pistes cyclables (et quoi qu’il en dise, NON ce n’est pas plat!! Les dunes, toussa…) Heu, c’est pas l’île de Ré quoi…

« Chéri, t’avais qu’à venir quand j’y suis allée (en voiture) avec ta soeur la semaine dernière ».

« On n’avait pas envie ce jour là. Et puis ça te ferait du bien de faire un peu de sport, t’en fais jamais ».

Sport. C’est quoi ce mot? Une insulte? Je ravale ma fierté. Allez, je fais ma bonne action, j’accepte. Je m’arrange quand même avec Beau-papa et Belle-maman pour qu’ils nous retrouvent là-bas en voiture…avec le porte vélo et des rations de survie, au cas où, dans la voiture 🙂

Quand on part, il ne fait pas un temps magnifique, mais pas menaçant non plus pour autant! Mais on est à l’océan… Le temps change vite, d’ailleurs on se prend l’orage! On s’arrête deux-trois fois pour s’abriter de ces pluies torrentielles, puis quand il ne fait plus que quelques gouttes on repart. J’ai l’air d’avoir emprunté un équipement aux personnes de Fukushima, avec mon K-way blanc serré autour du visage.

Ensuite, on se prend même la grêle. Chéri s’énerve contre moi, me dit de « me bouger » pour qu’on arrive au plus vite à notre destination finale, il restait alors environ 5 kilomètres. Il est marrant lui. Je fais jamais de vélo, j’ai rien dans les jambes, la grêle me fouette les mains… Et le pire, c’est que les derniers kilomètres de pistes suivent le relief des dunes. Tu montes comme une malade, et derrière t’as une grande descente. Sauf qu’il pleut tellement que je n’ose pas rouler vite dans la descente, et donc j’ai peu d’élan pour la montée.

J’ai les cuisses en feu car je suis obligée de pédaler « en danseuse » tellement la côte est raide. Tous les kilomètres, Chéri et son frère s’abritent pour m’attendre. Et puis on repart et après 1 minute je les perds déjà de vue. Avoue que c’est décourageant de faire du vélo seule, sous un temps de chiotte, quand déjà on n’aime pas trop ça et on en fait une fois par an!

Je pédale, je pédale, je pédale. Putain, ils exagèrent, ça fait un moment qu’ils m’ont pas attendue. Sur les panneaux: plus que 2 kilomètres. Purée, ça fait quand même 3 kilomètres que je pédale toute seule. j’en ai marre, je suis épuisée, je suis en colère, énervée. Je marmonne toutes les horreurs possibles et imaginables à l’encontre des 2 gars. Non, vraiment, je ne me ferai plus avoir! Pas la peine d’essayer de me culpabiliser que je ne fasse pas assez de sport, tant pis, j’assumerai ce statut la prochaine fois! Non mais.

Lorsque j’arrive sur le parking où sont garées les voitures, j’ai l’impression d’avoir fait une étape du Tour de France. Beau-papa accourt vers moi, me demande si ça va (je dois avoir une de ces têtes!), et où sont les garçons, on s’inquiétait, patati, patata…

Où sont les…? Hein? « Je comprends pas, ils étaient devant moi!! »

Beau-papa appelle alors Chéri et son frérot sur leur portable pour savoir ce qu’ils tournent. « Ben, on attend Anna. On a essayé de l’appeler, mais on a son portable dans le sac à dos donc… On s’inquiétait, on est retourné au dernier endroit où on s’était retrouvés, mais on ne l’a pas croisée! »

« Elle est là, au chaud dans la voiture » (en train de se ravitailler en Choco Prince).

Après élaboration de plusieurs hypothèses, et recoupages d’informations, il s’avèrerait qu’en fait, lorsque les deux nigauds ont essayé de m’appeler, ils se sont mis en retrait de la piste cyclable car les voitures passant à proximité les empêchaient d’entendre correctement. Mais au lieu qu’il y en ait un au bord de la route, et l’autre dans le bois, ils ont laissé leurs vélos au bord de la route et sont allés tous les deux dans le bois. J’ai certainement dû passer à ce moment là. Le pire dans tout ça? Chéri qui me reproche de ne pas avoir reconnu leurs vélos « laissés en plein milieu pour que tu les voies! » Non mais attends, Chéri, que je t’explique un truc? Quand je fais du vélo, je regarde devant moi. Et y’avait pas de vélo au milieu de la route. Et je ne m’amuse pas à essayer de reconnaître des vélos qui seraient appuyés sur le bord, quand je peine à pédaler sous la pluie battante!

Bref, inutile de te préciser que le sport en couple dans ces conditions, c’est tue-l’amour. On ne m’y reprendra pas! Je me suis donc goinfrée de chocos en attendant qu’eux arrivent jusqu’à la Dune. Et au moment de repartir, je suis rentrée en voiture avec le staff technique. Non mais!

************

Si toi aussi tu veux raconter une anecdote de vacances à La Mite Orange et tenter ta chance pour remporter le First Class+ de Britax, dépêche toi! Tu as jusqu’à ce soir, minuit!!! sinon tu auras droit à une citrouille! (comment ça je m’y prend tard?!!)

Publicités

9 Réponses to “Pédaler comme ça, on ne m’y reprendra pas!”

  1. Clem 18 mars 2012 à 18:42 #

    Alala ces hommes, aucune sympathie envers nous les filles!! Heureusement, le satff technique était professionnel et tu as su trouver du réconfort auprès des Choco Prince !
    La prochaine fois, tu les encourageras, mais à bord de la voiture balai !!

    • annabouba 20 mars 2012 à 23:28 #

      c’est ce que j’ai fait au retour, ah ah.. Pas de place pour eux 😀
      Et sinon toi ça? Tu fais toujours une petite pause bloguesque?

  2. Elsa Saône 18 mars 2012 à 20:13 #

    Mon dieu quelle histoire ! Le vélo sous la grêle, j’avoue que je n’ai jamais fait. Mais sous la pluie sans K-Way oui et c’est pas extra (heureusement j’avais la douche à l’arrivée) ! J’ai de chouettes souvenirs de la dune du Pyla, l’impression d’être dans le désert et de voir la mer : génial !

    • annabouba 20 mars 2012 à 23:26 #

      J’avoue que si j’ai vraiment apprécié la 1ère fois, la 2ème après le vélo, ce n’était « qu’un tas de sable, et une côte de plus! »

  3. Clem 27 mars 2012 à 16:46 #

    Oui ça va mercii, je manque cruellement d’inspiration pour publier un petit article sur le blog, mais bon je vais essayer de trouver 2/3 idées d’ici peu!

  4. Lucky Sophie 5 juillet 2012 à 14:01 #

    Ah oui c’est pas le meilleur souvenir ! 😦

  5. annabouba 20 mars 2012 à 23:23 #

    je croise les doigts 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. LMO’s Birthday #9- Le First Class + de Britax à gagner! | La mite orange - 18 mars 2012

    […] 89- Annabouba* […]

  2. quand est-ce qu’on va au ski? | Les blablas de Bouba - 22 février 2013

    […] surtout, c’est le seul sport où on a le même niveau et donc on ne s’engueule pas! (au vélo, par exemple, il paraît que je me […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :